/news/transports
Navigation

Trois motocyclistes décédés en une journée: un appel à la vigilance est lancé

Trois motocyclistes décédés en une journée: un appel à la vigilance est lancé
Photo AGENCE QMI, THIERRY LAFORCE

Coup d'oeil sur cet article

Un nouvel appel à la vigilance est lancé aux motocyclistes, alors qu’en une seule journée au moins trois nouveaux décès ont alourdi un bilan déjà préoccupant. 

• À lire aussi: Une collision fait un mort et un blessé à Saint-Sébastien

• À lire aussi: Accident mortel à Carignan: motocycliste éjecté de sa moto, une voiture lui roule sur le corps

• À lire aussi: Un motocycliste perd la vie après une collision avec un tracteur en Mauricie

«Le partage de la route est toujours de mise. Ce sont les mêmes constats : se faire voir, se positionner correctement avec tout le monde qu’il y a sur la route», a mentionné Sylvain Bergeron, président de la Fédération motocycliste du Québec (FMQ). Il déplore aussi l’empressement de l’ensemble des conducteurs.

En seulement quelques heures mardi, au moins trois personnes ont perdu la vie aux commandes de leur bolide.

À Carignan, en Montérégie, le sexagénaire Claude Berger a embouti en matinée un véhicule lors d’un ralentissement de circulation, l’éjectant de sa moto avant de se faire écraser par une voiture.

Trois motocyclistes décédés en une journée: un appel à la vigilance est lancé
Photo Agence QMI, Maxime Deland

En début de soirée, Mélanie Coulombe, 37 ans, a effectué une sortie de route à Sainte-Geneviève de Berthier dans Lanaudière, avant succombé à ses blessures. L’inexpérience serait en cause, selon la Sûreté du Québec (SQ). 

Moins d’une heure plus tard dans la municipalité de Saint-Sébastien, Matthieu Beaudoin, 30 ans, qui circulait en direction nord sur la route 227, a dévié de sa voie à la hauteur du rang Palmer et est entré en collision avec une voiture, qui roulait en direction sud.

Bilan dépassé

Le bilan des décès à moto cette saison s'annonce particulièrement lourd. En août, on comptait déjà plus de victimes sur le territoire desservi par la SQ que pour l'an dernier. 

«Il faut que ça serve [...] d’électrochoc pour l’année prochaine», a souligné Maxime Sheehy, chroniqueur chez Moto Québec.

Il faudra d’ailleurs redoubler de prudence en cette fin de saison et ne pas être distrait par les paysages d’automne. «La route n’est pas aussi belle qu’en plein milieu de la saison d’été, elle n’est pas aussi adhérente. Ça, déjà, ça a un impact», a expliqué M. Sheehy.

Formations déterminantes

D’ici à la prochaine saison, Sylvain Bergeron réitère que les formations de «rafraîchissement» offertes par la FMQ avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) pour les motocyclistes peuvent être déterminantes. 

«C’est évident qu’on sauve des vies», a insisté M. Bergeron.

En raison de la pandémie, quelque 450 personnes y ont pris part cette année sur un objectif de 700.

À VOIR AUSSI