/opinion/columnists
Navigation

La victoire des coucous

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a reporté mercredi l’entrée en vigueur de la vaccination obligatoire du personnel de la santé. En conférence de presse, il a annoncé que les employés du réseau de la santé auront un mois de plus pour obtenir leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19.
Photo Agence QMI, Joël Lemay Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a reporté mercredi l’entrée en vigueur de la vaccination obligatoire du personnel de la santé. En conférence de presse, il a annoncé que les employés du réseau de la santé auront un mois de plus pour obtenir leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19.

Coup d'oeil sur cet article

Denise Bombardier me disait l’autre jour que la démocratie était un système qui pouvait être extrêmement frustrant, car le vote du dernier des crétins a autant de poids que celui du premier des génies. 

C’est exactement ce qui s’est passé hier.

Parce qu’ils sont ignares, parce qu’ils préfèrent perdre leur emploi plutôt que de cesser de croire à des âneries véhiculées par des imbéciles, des coucous ont gagné le droit de côtoyer des personnes extrêmement vulnérables MÊME S’ILS NE SONT PAS VACCINÉS !

Et les syndicats sont tout contents !

Ils applaudissent à tout rompre !

Avec Bernier et Duhaime !

Yé, les boys, on a gagné !

On va pouvoir contaminer des personnes malades !

Et retarder des chirurgies importantes !

Wou-hoooooooooou !!!!!!  

  • Écoutez la rencontre Dutrizaz-Martineau sur QUB Radio:   

LES ILLUMINÉS GAGNENT TOUJOURS

Savez-vous quelle était l’erreur du gouvernement ?

Surestimer l’intelligence des antivax. 

Messieurs Legault et Dubé se sont dit : « Ils ont beau être bizarres, jamais ces coucous ne vont préférer perdre leur job plutôt que de déroger à leurs principes... C’est sûr qu’ils vont aller se faire vacciner avant le 15 octobre, voyons... »

Eh bien, vous savez quoi ?

Les coucous préfèrent perdre leur job ! 

Ils sont comme les Témoins de Jéhovah, qui préfèrent mourir plutôt que de recevoir une transfusion sanguine !

C’est ce qui arrive quand tu es illuminé : tu ne plies pas. 

Il n’y a que les démocrates qui plient, qui accommodent, qui comprennent. Qui respectent les droits « fondamentaux » de ceux qui ne pensent pas comme eux.

Les extrémistes, eux, s’en foutent des autres ! Ils s’en foutent, des droits et des libertés de ceux qui ne partagent pas leurs points de vue !

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Tout ce qui compte, c’est leurs croyances. 

Voilà pourquoi on perd toujours quand on s’engage dans un combat contre des illuminés. 

Car la raison doute toujours. C’est son essence même. Sa pierre d’assise. Sa règle principale. 

Alors que la foi ne doute jamais. 

Elle est inébranlable. Solide comme le roc. 

LA DÉFAITE DES BONS CITOYENS

Qu’on se le dise : au Québec, on a besoin d’être doublement vacciné pour manger une frite dans un St-Hubert.

Mais on n’a pas besoin d’avoir reçu une seule dose de vaccin pour côtoyer jour après jour des personnes gravement malades. 

C’est là qu’on est rendu.

Une situation absurde.

Comme si on pouvait conduire son auto complètement paf, mais qu’il fallait souffler dans une baloune pour écouter la télé. 

Au lieu de faire passer l’étudiant studieux qui écoute les règles et fait régulièrement ses devoirs, on récompense le grand tarla qui est assis en arrière de la classe et qui fait chier tout le monde avec ses jokes plates. 

Et vous pensez que ces gens-là vont aller se faire vacciner d’ici le 15 novembre ?

Pourquoi le feraient-ils ? Ils viennent de gagner ! 

Au contraire, ils vont être plus crinqués que jamais ! 

  • Écoutez le commentaire de Richard Martineau sur QUB radio :

UN BEAU MESSAGE

Ce qui s’est passé hier, c’est la petite fille intimidée à l’école qui doit déménager alors que les voyous qui la faisaient pleurer tous les jours continuent leur petit manège sans être embêtés. 

C’est la défaite des bons citoyens. 

Je suis sûr que les adversaires des lois 96 et 21 (deux lois appuyées par une large majorité de la population) ont pris des notes...