/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar veut se venger

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | De retour devant ses partisans, le Drakkar de Baie-Comeau tentera de prendre sa revanche, vendredi soir, lorsqu’il recevra la visite du Phoenix de Sherbrooke sur la glace du centre Henry-Leonard.

Battus à deux reprises sur la route, le week-end dernier, les membres de l’équipage chercheront à venger leur récente défaite de 5 à 2 encaissée aux mains de leurs prochains visiteurs. 

S’ils espèrent renouer avec le succès, les Nord-Côtiers devront afficher plus de constance et éviter les nombreux revirements, qui ont fait très mal lors de leur passage en Estrie.

Les hommes de Jean-François Grégoire devront également mieux contenir les gros canons adverses comme les membres du premier trio ennemi, Xavier Parent, Joshua Roy et Julien Anctil, auteurs des cinq buts dans le gain du Phoenix. 

« C’est sûr que les joueurs se doivent d’être conscients des joueurs qu’ils affrontent de l’autre côté afin de mieux les contrer défensivement », a expliqué le pilote du navire. 

Des petits détails à améliorer

L’entraîneur-chef et ses adjoints ont profité des derniers jours pour bien évaluer les différents aspects à améliorer.

« Nous avons mis beaucoup l’emphase sur les petits détails. Reste maintenant à voir comment nos gars vont réagir dans le feu de l’action. » 

Jean-François Grégoire a insisté sur certaines facettes en particulier.

« Les joueurs doivent faire une meilleure gestion de la rondelle et se montrer plus vigilants dans leurs prises de décision. C’est important de prendre le momentum et éviter de le donner à l’adversaire avec de mauvais choix de jeu. » 

Renfort offensif 

Limité à seulement six buts marqués au cours de ses quatre premières sorties, le Drakkar pourra compter sur du renfort offensif pour le match de vendredi soir. 

Victime d’une blessure mineure lors du récent camp d’entraînement des Penguins de Pittsburgh, le Letton Raivis Kristian Ansons est bien rétabli et a obtenu le feu vert des médecins. 

Choix de cinquième ronde des Penguins en 2019, le gros attaquant de 19 ans retrouvera ses nouveaux coéquipiers et ses supporteurs pour la première fois depuis le début du calendrier. 

Rouage important dans la seule victoire de son club (fiche de 1-3) cette saison, le gardien de 17 ans Olivier Ciarlo sera devant le filet du Drakkar qui complétera son week-end à domicile, dimanche, face aux Saguenéens de Chicoutimi.