/news/currentevents
Navigation

Manifestations: le Vieux-Québec sera achalandé vendredi

Des travailleuses et travailleurs des CPE manifestent depuis le début de la semaine en lien avec leurs conditions de travail.
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay Des travailleuses et travailleurs des CPE manifestent depuis le début de la semaine en lien avec leurs conditions de travail.

Coup d'oeil sur cet article

Le secteur du Vieux-Québec sera fort achalandé, ce vendredi, alors que deux manifestations sont prévues devant l’Assemblée nationale et le Château Frontenac presque simultanément.

• À lire aussi: Québec bonifie le salaire des éducatrices de 17%

• À lire aussi: Arrêté parce qu’il veut bloquer des ponts partout au Québec

La première mobilisation est prévue aux alentours de 11h30, devant l’Assemblée nationale, avec l’arrivée des travailleuses et travailleurs des CPE qui manifestent depuis le début de la semaine, en lien avec leurs conditions de travail.

Selon Nicolas Lefebvre Legault, conseiller à l’information pour la CSN de Québec–Chaudière-Appalaches, ce sont de 6000 à 7000 personnes qui sont attendues pour ce rassemblement. 

Les manifestants quitteront à la marche depuis le Musée national des beaux-arts du Québec et la terrasse Dufferin, pour finalement se réunir devant l’Assemblée nationale.

Peu de temps après, à 13h, des manifestants contre la vaccination obligatoire ont rendez-vous à moins d’un kilomètre de distance de la première manifestation, soit au Château Frontenac.

Cette deuxième manifestation s’annonce de moins grande envergure, alors qu’un peu moins de 500 personnes avaient confirmé leur présence à celle-ci, jeudi après-midi.

L’organisation est un collectif d’une douzaine de regroupements qui, essentiellement, militent contre les mesures sanitaires, la vaccination obligatoire et promeuvent la tenue de manifestations sur ces sujets.  Les participants sont invités à se réunir pour une première mobilisation devant le Château Frontenac et, par la suite, à se diriger vers le jardin Jeanne-d’Arc, sur les plaines d’Abraham, pour une seconde mobilisation.

Le Service de police de la Ville de Québec a confirmé la présence de policiers aux deux événements, afin de s’assurer de leur bon déroulement.

À VOIR AUSSI