/entertainment/movies
Navigation

Un jeune acteur de «Je voudrais qu’on m’efface» récompensé à Cannes

Un jeune acteur de «Je voudrais qu’on m’efface» récompensé à Cannes
PHOTO COURTOISIE/Priscillia Piccoli

Coup d'oeil sur cet article

Le jeune acteur Malik Gervais-Aubourg, de la websérie «Je voudrais qu’on m’efface», a remporté le Prix Dior de la Révélation au quatrième festival de télévision Canneseries, en périphérie du MIPCOM de Cannes, mercredi. 

• À lire aussi: Un concept d’ici au MIPCOM de Cannes

• À lire aussi: La réalisatrice Jane Campion a charmé les festivaliers

L’œuvre réalisée par Éric Piccoli (traduite en anglais sous le titre «Wipe Me Away»), d’après le roman d’Anaïs Barbeau-Lavalette, et produite par Babel Films, était présentée à Canneseries mardi dans les catégories «Meilleure série courte» et «Prix étudiants meilleure série courte». C’est dans la catégorie «Meilleure série courte» que Malik Gervais-Aubourg a été récompensé.

Le garçon, interprète du personnage d’Eddy, n’ayant pu se rendre à Cannes pour récupérer son prix, c’est le réalisateur Éric Piccoli qui l’a accepté en son nom.

Toujours en ligne sur ICI Tou.tv, «Je voudrais qu’on m’efface» aborde les enjeux de la communauté Saint-Michel, un quartier défavorisé économiquement et socialement de Montréal, et met aussi en vedette Julie Perreault, Jean-Nicolas Verreault, Schelby Jean-Baptiste et Anglesh Major, entre autres.

Nommée et saluée dans plusieurs festivals internationaux, la fiction a de surcroît remporté quatre prix Gémeaux le mois dernier, pour ses textes, sa réalisation et le jeu de Jean-Nicolas Verreault, ainsi que le trophée de la Meilleure série originale produite pour les médias numériques.