/news/provincial
Navigation

Débat sur l’environnement: Marie-Josée Savard déçue de ne pouvoir céder sa place à une collègue

La candidate à la mairie de Québec, Marie-Josée Savard
Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE La candidate à la mairie de Québec, Marie-Josée Savard

Coup d'oeil sur cet article

Marie-Josée Savard participera lundi soir à un débat des chefs sur l’environnement même si elle trouve «dommage» de n’avoir pu céder sa place à une membre de son équipe qui connaît bien le dossier.

• À lire aussi: Gosselin prône l'ajout de bus électriques, Rousseau compte étudier l'option

• À lire aussi: Transition Québec souhaite le démantèlement des bretelles dans Saint-Roch

Quelques heures avant la joute, la candidate à la mairie n’a pas caché son agacement face à la pression qu’elle ressent de devoir se présenter à ce débat.

«Je voyais là une belle opportunité de mettre de l’avant aussi mon équipe, de mettre de l’avant les collègues qui ont une expérience, qui ont une expertise, parce que je le dis, c’est un travail d’équipe, ce n’est pas vrai que c’est juste un maire ou une mairesse», a-t-elle exprimé.

«Mais là, j’arrive au constat que même si moi je trouve que c’est une bonne idée, semble-t-il que les gens veulent absolument que ce soit les candidats [à la mairie]», a poursuivi la chef d’Équipe Marie-Josée Savard.

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, son parti a d’abord envisagé d’envoyer au débat de lundi soir sur l’environnement la candidate Suzanne Verreault, qui porte ce dossier au comité exécutif depuis quatre ans.

Le 7 octobre — soit un jour après le malaise causé par l’absence de Mme Savard lors d’un débat sur les aînés —, la formation politique a confirmé aux organisateurs que c’est la chef en personne qui se déplacera.

«Je trouve ça quand même dommage parce qu’on nous reproche souvent, en tout cas, pour M. Labeaume, de toujours prendre la place, et là on avait la possibilité de le faire avec des collègues. [...] Je trouve ça dommage. Je serai au débat de l’environnement ce soir», a laissé tomber Mme Savard.

22 demandes

Mme Savard a expliqué que les partis municipaux ont reçu un nombre exceptionnel de 22 demandes pour participer à des débats ou des panels thématiques, dans des districts ou à l’invitation de certaines organisations, destinées parfois aux chefs et d’autres fois aux candidats au poste de conseiller municipal.

De ce nombre, elle a accepté 10 invitations. «Je ne me rappelle pas que dans les autres campagnes électorales on ait eu autant de demandes, très honnêtement.»

La dauphine de Régis Labeaume a réitéré qu’elle aime débattre, mais a précisé qu’elle voulait déléguer certains débats à des collègues qui ont une connaissance fine des dossiers.

Chaque fois, le temps passé en préparation l’empêche d’être sur le terrain, a-t-elle soulevé.

Le débat de lundi soir est organisé Nature Québec, Accès Transports Viables, le Conseil régional de l’environnement Capitale-Nationale, Équiterre et le Collectif “La ville que nous voulons”. Il débute à17h au Musée de la civilisation.

Les chefs des cinq principaux partis municipaux de Québec débattront sur divers sujets comme les transports collectifs et actifs, les milieux naturels, l’aménagement du territoire, la qualité de l’air, la crise climatique, la gestion des matières résiduelles et l’adaptation aux événements climatiques extrêmes.

— Avec la collaboration de Stéphanie Martin

À voir aussi