/finance/business
Navigation

HEXO se magasine un nouveau président-directeur

HEXO se magasine un nouveau président-directeur
Photo d'archives, Christopher Nardi

Coup d'oeil sur cet article

La société HEXO se magasine un nouveau PDG. Le cofondateur de l’entreprise, Sébastien St-Louis, cède son siège dans le cadre d’une importante restructuration de la haute direction. 

• À lire aussi: Un ancien stratège libéral au service de l’industrie du pot

• À lire aussi: Cauchon profite d’une grosse transaction dans l’industrie du pot

Le fournisseur de pot de la Société québécoise du cannabis (SQDC) a indiqué, lundi, que M. St-Louis quittait ses fonctions «dès maintenant». 

«Bâtir HEXO à partir de zéro pour qu’elle devienne le numéro un au Canada a été le point culminant de ma carrière», a mentionné M. St-Louis.

Sébastien St-Louis
Photo d'archives
Sébastien St-Louis

Un comité a été mis sur pied pour dénicher son successeur et le processus est «avancé» avec un candidat. Une annonce serait imminente.

Il n’a pas été possible de connaître, lundi, le montant de l’indemnité de départ que pourrait recevoir M. St-Louis. HEXO a préféré ne pas commenter, pour le moment, les discussions entourant de possibles sommes compensatoires.

Le contrat du PDG prévoit notamment, lors d’un congédiement sans motif valable, «une indemnité de départ forfaitaire correspondant à deux fois son salaire annuel alors en vigueur, plus deux fois son montant incitatif annuel acquis durant l’exercice précédent, et deux fois le montant de sa prime en espèces pour les hauts dirigeants acquise durant l’exercice précédent».

Cela représenterait un chèque de plusieurs millions de dollars pour M. St-Louis, qui aurait aussi «le droit de toucher un montant supplémentaire correspondant à 5 % du bénéfice avant impôt de la Société qui lui sera versé sur une période de 18 mois après la date de la cessation d’emploi».

Selon Yahoo! Finance, le départ de M. St-Louis survient quelques semaines après une lettre transmise par un investisseur activiste au conseil d’administration d’HEXO. Adam Arviv aurait notamment remis en doute les compétences du PDG ainsi que sa vision avec les actionnaires.

Le cofondateur des compagnies Green Growth Brands et BRN Group aurait exigé que des changements soient apportés au sein de la société.

Dans le cadre de cette réorganisation, le chef des opérations de l’entreprise, Donald Courtney, a également remis sa démission. Il continuera d’exercer ses fonctions jusqu’à ce qu’un remplaçant soit trouvé, précise l’entreprise.

Plusieurs acquisitions

Ces derniers mois, HEXO a réalisé plusieurs acquisitions pour appuyer ses projets de croissance. La société a notamment déboursé 50 millions $ pour mettre le grappin sur 48North, dont l’ex-politicien et homme d’affaires Martin Cauchon était président du conseil d’administration depuis 2018. 

HEXO a aussi payé environ 925 millions $ pour acheter Redecan et 235 millions $ pour avaler Zenabis Global. La direction a également annoncé l'acquisition d'une installation de production au Colorado, aux États-Unis. 

Rappelons qu’HEXO est aussi partenaire avec Molson Coors de l’entreprise Truss Beverages, qui commercialise des boissons au cannabis. 

Après avoir déménagé, en 2019, son siège social du Québec vers l’Ontario, la direction a annoncé, au début du mois, revenir à Gatineau.

L’annonce de cette réorganisation et le départ immédiat de M. St-Louis ont eu un impact sur le titre à la bourse de Toronto. En fin de journée, l’action valait 2,09 $, en baisse de 2,79 %. Elle a chuté d’environ 50 % depuis un an.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.