/sports/hockey/canadiens
Navigation

Kotkaniemi a le dernier mot

Le Canadien subit un cinquième revers de suite

Coup d'oeil sur cet article

Comme on s’y attendait, le retour de Jesperi Kotkaniemi au Centre Bell n’est pas passé inaperçu. 

• À lire aussi: Nourri par les huées

• À lire aussi: Un meilleur effort, mais une autre défaite

Rapidement, les partisans du Canadien lui ont fait connaître leur mécontentement en le huant copieusement chaque fois qu’il touchait la rondelle.

Le Finlandais qui, plus tôt cette semaine, avait affirmé se foutre une peu de la réaction des amateurs leur a cloué le bec de la façon la plus efficace qui soit. En milieu de troisième période, le choix de premier tour du Canadien en 2018 a habilement fait dévier le tir de Brady Sjkei, portant ainsi un dur coup au Tricolore qui tentait de s’accrocher au mince espoir de remporter un premier match cette saison.

« C’est un but qui fait du bien. C’était un soulagement après les deux premiers matchs. C’était un bon feeling », a déclaré Kotkaniemi au terme de ce troisième gain en autant de matchs des Hurricanes.

La formation montréalaise s’est finalement inclinée au compte de 4 à 1, subissant du même coup un cinquième revers de suite. Au risque de se répéter, le Canadien n’a pas connu un faux départ aussi intense depuis les cinq revers subis en lever de rideau de la campagne 1995-1996. 

  • Écoutez la chronique de Jean-François Baril Lacroix au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio:  

Un autre ancien

Compagnon de trio de Kotkaniemi, Sebastian Aho en a mis plein la vue aux troupiers de Dominique Ducharme. Il a terminé la soirée avec deux buts et une passe. Ce qui a fait dire à certains qu’un autre ancien joueur du Tricolore est venu hanter son ancienne équipe.

S’il y a un peu de positif à tirer de cette défaite, c’est que le Canadien s’est battu jusqu’à la fin. Jonathan Drouin, Tyler Toffoli, entre autres, ont été incapables d’acheter un but au cours du troisième engagement. Pourtant, la rondelle s’est promenée dans le demi-cercle de Frederik Andersen à plusieurs occasions.

C’est sans compter les échappées dont n’ont pas été en mesure de profiter Josh Anderson et Drouin. 

Ce qu’on a remarqué...  

Pas si vite
Brendan Gallagher croyait bien avoir marqué le premier but du Canadien en supériorité numérique après 14 échecs, cette saison. Il venait de faire dévier habilement le tir de Chris Wideman. Toutefois, une contestation de Rod Brind’Amour a permis aux arbitres de déterminer que l’attaquant avait causé de l’obstruction sur Frederik Andersen. La disette s’est donc poursuivie, jusqu’à ce que Tyler Toffoli y mette un terme en fin de deuxième période.

Un bon bâton
Marc Bergevin avait vu juste en déposant une offre hostile à Sebastian Aho. Le jeune finlandais est tout un joueur de hockey. En plus de ses talents offensifs, il sait se placer en position pour récupérer les rondelles, couper des passes et appliquer de la pression efficacement. Ces qualités lui ont permis d’offrir, sur un plateau d’argent, des occasions de marquer à Jesperi Kotkaniemi et Teuvo Teravainen.

« Facile à jouer contre »
Lorsque le Canadien joue avec intensité et appuie sur l’accélérateur, il force l’adversaire à écoper de punition. Josh Anderson et Brett Kulak en ont fait la démonstration en incitant Tony DeAngelo et Derek Stepan à pécher pour tenter de les ralentir. Le problème, c’est que ça n’arrive pas assez souvent. Michel Therrien dirait que le Canadien est « facile à jouer contre ».

Cinq de suite
En ajoutant le but de Sebastian Aho, l’unité de désavantage numérique du Tricolore a maintenant accordé au moins un but lors de cinq matchs consécutifs.

+
Josh Anderson
Il est pas mal le seul qui réussit à provoquer quelque chose à chacune de ses présences Dommage quil lui manque une petite touche de finition
-
Cole Caufield
La pression est forte sur lui, ce qui semble le désorganiser Aussitôt quil touche à la rondelle, il a un adversaire dans les pattes Il doit ajuster son temps de réaction
4
1
Première période
Aucun but
Punitions: DeAngelo (Car) 3:11, Drouin (Mon) 3:15, Svechnikov (Car) 3:56, Stepan (Car) 10:18, Dvorak (Mon) 18:27
Deuxième période
1-Car: Sebastian Aho (1)(Teravainen, DeAngelo)AN-0:23

2-Car: Andrei Svechnikov (4)(Necas, Trocheck)2:12

3-Mon: Tyler Toffoli (1)(Suzuki, Drouin)AN-17:57
Punitions: Trocheck (Car) 5:59, banc (Car) (purgée par Svechnikov) 16:50
Troisième période
4-Car: Jesperi Kotkaniemi (1)(Skjei, Aho)9:23

5-Car: Sebastian Aho (2)(Teravainen, Trocheck)FD-19:21
Punitions: Svechnikov (Car) 4:59
Tirs au but
Caroline 10 - 10 - 13 - 33
Montréal 5 - 12 - 11 - 28
Gardiens:
Caroline: Frederik Andersen (G, 3-0-0)
Montréal: Jake Allen (P, 0-4-0)
Avantages numériques:
Caroline: 1 en 1
Montréal: 1 en 6
Arbitres:
Jake Brenk, Ghislain Hébert
Juges de lignes:
Jonny Murray, Travis Toomey
ASSISTANCE:
19 174
Sebastian Aho
Andreï Svechnikov
★★
Frederik Andersen
★★★

À voir aussi...