/news/coronavirus
Navigation

Vaccination des 5 à 11 ans: 63 % des parents en faveur

Coup d'oeil sur cet article

Dans un sondage réalisé par l’Institut national de santé publique du Québec, 63 % des répondants ont indiqué qu’ils accepteraient de faire inoculer leurs enfants de 5 à 11 ans. 

• À lire aussi: Vaccins pour les 5 à 11 ans: près de 3 millions de doses prévues au départ

À l’inverse, 27 % des parents s’y opposent alors que 10 % affirment être indécis.

L’entreprise Pfizer-BioNTech a soumis une demande à Santé Canada, qui doit maintenant évaluer le nouveau vaccin créé pour ce groupe d’âge.

Selon la pharmacienne Diane Lamarre, il est normal que plusieurs parents soient inquiets, mais elle affirme que les processus d’évaluation de ce nouveau vaccin sont rigoureux et sécuritaires.

  •  Écoutez le résumé des actualités avec Alexandre Dubé sur QUB radio :

Quelque 2500 enfants ont participé à l’étude clinique de Pfizer-BioNTech, rappelle la pharmacienne Diane Lamarre.

Cette dernière ajoute que Santé Canada et le comité sur l’immunisation du Québec doivent également se prononcer sur la sécurité du vaccin et sur les modalités de son administration.

«Ce qui est sûr, c’est qu’autant du côté des parents que des organisations réglementaires, on s’impose beaucoup de prudence et on fait beaucoup de vérifications», explique Diane Lamarre.

Elle indique que les enfants reçoivent déjà de nombreux vaccins en bas âge. Selon le calendrier vaccinal actuel, un total de 17 doses de vaccins sont administrées avant l’âge de trois ans.

À VOIR AUSSI : 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres