/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: Québec donne des conseils pour une Halloween sécuritaire

COVID-19: Québec donne des conseils pour une Halloween sécuritaire
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a publié quelques «suggestions de bonnes pratiques» pour pouvoir passer une fête d’Halloween en toute sécurité. 

• À lire aussi: Un système de santé inacceptable

• À lire aussi: Québec vérifie encore quels employés sont non vaccinés

Dans un communiqué publié vendredi, le ministère rappelle que toute personne qui présente des symptômes de la COVID-19, ou qui doit respecter des consignes d'isolement ou qui est en quarantaine «ne doit pas participer à la collecte en porte-à-porte ni à la distribution des friandises ni participer à des fêtes».

Pour les parents et les enfants qui ne présentent pas de symptômes et qui comptent fêter l’Halloween, «la prudence est toujours de mise afin de limiter les risques de propagation du virus». 

  • Écoutez l’entrevue avec Dominique Seigneur, Directrice du développement et des communications d’Allergies Québec au micro de Benoit Dutrizac sur QUB radio :  

Ainsi, il est demandé aux enfants de ne pas entrer dans les maisons, mais aussi «de s'abstenir de chanter ou de crier» devant les personnes qui donnent les friandises. Une distance d'un mètre doit être observée entre les personnes, dans la mesure du possible, et le lavage de mains est recommandé avant et après la collecte de friandises.

Pour ceux qui distribuent les friandises, le ministère suggère de les préparer en sacs individuels, pour en faciliter la distribution et limiter les contacts.

Rappelons que pour les fêtes à l'intérieur, la limite est de 10 personnes dans les domiciles privés.

  •  Écoutez le résumé des actualités avec Alexandre Dubé sur QUB radio :

À voir aussi  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres