/sports/football/alouettes
Navigation

Les Alouettes au sommet dans l’Est

Les Alouettes au sommet dans l’Est
Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Coup d'oeil sur cet article

Avec un Eugene Lewis en grande forme et un William Stanback plus remuant que jamais, les Alouettes de Montréal sont venus à bout des Argonauts de Toronto par la marque de 37 à 16 pour prendre la tête de la Division Est de la Ligue canadienne de football (LCF), vendredi soir, au Stade Percival-Molson.

• À lire aussi: Un hommage significatif pour Michael Soles

Les Moineaux ont ainsi remporté un quatrième duel consécutif, et ce, depuis que les «Argos» les avaient vaincu le 24 septembre. L’équipe locale a pris sa petite revanche grâce à l’une de ses meilleures performances de la saison, marqué par trois majeurs au second quart, dont deux de Lewis.

Les Alouettes au sommet dans l’Est
Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Les Moineaux ont ainsi remporté un quatrième duel consécutif, et ce, depuis que les «Argos» les avaient vaincu le 24 septembre. L’équipe locale a pris sa petite revanche grâce à l’une de ses meilleures performances de la saison, marqué par trois majeurs au second quart, dont deux de Lewis.

Montréal a explosé après 15 minutes sans histoire. Monshadrik Hunter a sonné la charge en retournant sur 12 verges une interception, puis Matthew Schiltz a trouvé Lewis profondément dans la zone des buts.

Pour son deuxième de la rencontre, Lewis s’est retrouvé complètement seul dans la zone centrale, désertée par ses couvreurs. Captant le long relais de 58 verges de Schiltz, l’Américain a pu trottiner vers les buts.

Monshadrik Hunter a effectué plusieurs belles percées vendredi soir.
Photo Agence QMI, Thierry Laforce
Monshadrik Hunter a effectué plusieurs belles percées vendredi soir.

Comme lors de la rencontre précédente entre les deux équipes, la réplique des «Argos» ne s’était pas fait attendre. McLeod Bethel-Thompson a remonté le terrain à coups de longues passes, avant que l’ancien des Moineaux Antonio Pipkin ne complète le tout dans la zone payante.

Pipkin a ajouté un autre touché sur une faufilade en fin de partie. Les Argonauts avaient alors profité de trois pénalités imposées aux Alouettes.

Les Alouettes au sommet dans l’Est
Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Retour en force pour Stanback

William Stanback effectuait un retour au jeu après une absence de deux matchs, lui qui soignait une blessure aux côtes. Le porteur de ballon a été utilisé à profusion par Schiltz, effectuant 24 courses pour des gains de 203 verges.

«Je m’en suis tenu au plan de jeu. [...] Je devais me racheter un peu», a avoué Stanback en conférence de presse après la rencontre.

L’athlète de 27 ans a inscrit un touché et sa plus longue course de la saison, une cavale de 65 verges, a mené les Alouettes à la porte des buts. David Côté a ensuite pu facilement s’exécuter pour le placement.

«J’ai l’impression qu’on a trouvé notre rythme. Nous surfons sur cette vague de succès, a commenté Stanback. Il y a tellement de bons gars dans ce vestiaire, et nous croyons en nous. Nous savons ce que nous valons et ce que nous pouvons faire.»

Les Alouettes au sommet dans l’Est
Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Si Lewis et Stanback ont animé l’attaque en compagnie du quart Matthew Schiltz, la défensive a également mérité ses lettres de noblesse. Monshadrik Hunter mérite sans doute le titre honorifique de «troisième étoile de la rencontre», lui qui a ajouté une seconde interception à sa fiche au quatrième quart.

«Du début à la fin, nous nous sentions comme si nous avions le contrôle de ce match. Nous avons eu un lent début à l’attaque, mais la défense nous a gardé dedans. Nous avons eu droit à de gros jeux de Matt [Shiltz] et Geno [Lewis]. Cette impression de contrôle, c’était un sentiment agréable», a admis l’entraîneur-chef Khari Jones.

Bethel-Thompson, qui n’a pas lancé de passe de touché, a été victime d’un troisième larcin, gracieuseté de Chris Ackie, puis d’un quatrième, ramené jusque dans la zone des buts par Najee Murray. Ce dernier plantait ainsi le dernier clou dans le cercueil des Argonauts.

Les Alouettes au sommet dans l’Est
Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Un hommage à Michael Soles

Avant le début de la rencontre, un court hommage a été réservé à la mémoire de l’ancien porteur de ballon des Alouettes Michael Soles, qui est décédé en juillet de la sclérose latérale amyothrophique (SLA). Une minute de silence a été observée dans le stade où l’homme de 54 ans avait remporté la Coupe Vanier avec l’Université McGill en 1987.

À VOIR AUSSI