/opinion/columnists
Navigation

Trudeau: se renouveler ou se rendormir

Est-ce que Trudeau va frapper un grand coup ou se retourner vers la même vieille gang ?
Photos AFP Est-ce que Trudeau va frapper un grand coup ou se retourner vers la même vieille gang ?

Coup d'oeil sur cet article

Mardi prochain, nous saurons si Justin Trudeau a compris les messages des deux dernières élections ou pas.

Il y avait beaucoup de bois mort dans son ancien Conseil des ministres. Nous saurons rapidement s’il est sérieux dans son intention de changer les choses ou s’il va passer un autre deux ans comme figurant dans Le Jour de la marmotte.

En 2019 et à nouveau le mois dernier, les électeurs ont exprimé sans conteste leur manque de confiance dans la capacité de Trudeau à gouverner et à tenir ses promesses. Trudeau s’est fait confier les rênes du gouvernement, mais avec sursis.

En fait, Trudeau est un politicien exceptionnel. Il maîtrise l’art de communiquer avec émotion. Il excelle lorsqu’il s’agit de dire aux gens ce qu’ils veulent entendre. Le vrai problème, c’est qu’il tient rarement ses promesses.

Ses réalisations ?

Posez-vous la question : il a fait quoi Trudeau depuis six ans ? Il a légalisé le pot, me direz-vous ? Oui, il a légalisé le pot. Puis après ? Nommez-moi deux autres choses qu’il a faites. Faites le test avec vos amis. Euh... Euh...

Son réel manque d’expérience comme gestionnaire est à la racine de ses problèmes d’exécution de ses promesses, grandes et petites :

Réconciliation avec les Premières Nations ? Il se pousse le jour qu’il a lui-même consacré à la vérité et la réconciliation et il n’a pas réussi à livrer de l’eau potable aux réserves, dans un pays avec 20 % de l’eau douce de la planète !

Mettre fin aux subventions aux grandes pétrolières ? Il continue de leur donner l’argent de nos impôts, et nous avons le pire bilan du G7 au chapitre des gaz à effet de serre.

Une politique étrangère féministe ? Demandez à une traductrice qui a travaillé pour les Forces armées canadiennes et qui est aujourd’hui à la merci du taliban ce qu’elle en pense.

Rétablir le service postal à domicile là où les conservateurs l’ont coupé ? Il fait semblant de ne même pas se souvenir quand il l’aurait promis (en conférence de presse avec Coderre en 2015).

Trouver les bons joueurs

Les dossiers clés de l’environnement et des ressources naturelles ont besoin d’un nouvel élan. Il y a du talent au sein de son équipe, saura-t-il mettre les bons joueurs à la bonne place pour que le Canada cesse enfin d’être le cancre de la classe en matière de changements climatiques ?

À l’international, Marc Garneau a fait le tour de la planète assez de fois. Le fait qu’il était quasiment absent lors de la chute de Kaboul signale peut-être que l’équipe autour de Trudeau a décidé que cet ancien astronaute ferait un excellent ambassadeur quelque part (comme Stéphane Dion...).

Caroline Bennett a réussi à embarrasser Trudeau dans sa partie du dossier autochtone. Un rôle à l’international en santé pour elle ? Des élections partielles dans leurs comtés sûrs ouvriraient la porte à du sang nouveau.

Il y a des jeunes députés remplis de talent et d’énergie comme Joël Lightbound à Québec et Julie Dabrusin à Toronto. Parfaitement bilingues, ils représentent une nouvelle génération et un nouveau souffle. Est-ce qu’ils auront leur chance ?

Chose certaine, Trudeau lui-même doit commencer à montrer de l’énergie et de la compétence s’il ne souhaite pas laisser le Parti libéral dans le même état lamentable que Paul Martin, lorsque celui-ci a été battu après son propre gouvernement minoritaire.