/lifestyle/techno
Navigation

[VIDÉO] La voiture volante électrique BlackFly a des origines canadiennes

Coup d'oeil sur cet article

Des Canadiens développent actuellement un modèle de voiture électrique volante qui promet de transporter dans le ciel les voyageurs d'un point A à un point B, en leur évitant les contraintes du trafic routier.

• À lire aussi: Occupez-vous maintenant de vos pneus!

Selon Global News, le Canadien Marcus Leng, qui est à la tête de l’entreprise Opener, a développé un véhicule aérien personnel, le BlackFly.

Quand il se rendait à l’école, alors qu’il était jeune garçon, il se demandait s’il était possible de créer un avion dans lequel il pourrait simplement embarquer et décoller verticalement pour ensuite voler où il voulait.

Des années plus tard, les prototypes de son appareil ont été développés dans le sous-sol de sa maison située à Warkworth, en Ontario. C’est ainsi que l’entreprise a conçu le BlackFly, qui a depuis déménagé la majorité de ses opérations à Palo Alto, en Californie.

Peu de restrictions au Canada

L'avion électrique est presque exclusivement fabriqué à partir de fibre de carbone, y compris les ailes, le fuselage et les hélices.

Toute personne mesurant jusqu'à six pieds et six pouces, et pesant 200 livres ou moins peut monter à bord de cet appareil, qui peut voler jusqu’à des températures de -20 degrés Celsius et fonctionner dans des vents d'environ 32 km/h.

Selon M. Leng, plusieurs restrictions limitent l’utilisation du BlackFly aux États-Unis, son principal marché potentiel.

«Au Canada, nous n'avons pas ces contraintes de poids et nous n'avons pas non plus de contraintes de vitesse», a-t-il déclaré à Global News.

Selon le PDG d’Opener, l'une des principales caractéristiques de BlackFly est qu’il n’exige pas de licence de pilote pour le conduire. Un propriétaire potentiel doit néanmoins suivre une formation et avoir au moins 18 ans.

«Au Canada, vous avez besoin d'un permis d’ultraléger, ce qui est relativement facile et simple à obtenir», a-t-il ajouté.

Le BlackFly démontre que les voitures volantes n’appartiennent plus uniquement à l’univers de la science-fiction. Plusieurs entreprises à travers le monde développent actuellement cette technologie.