/news/politics
Navigation

Marchand pointe des raisons politiques

text1
Photo courtoisie Bruno Marchand, chef de Québec forte et fière.

Coup d'oeil sur cet article

Bruno Marchand juge que le refus de la Ville de Québec de dévoiler ses réponses au gouvernement Legault au sujet du tramway obéit davantage à des considérations politiques que juridiques.

« Tant qu’on n’aura pas la réponse et les documents, on est obligés de penser que le refus de sortir, c’est quelque chose qui est préjudiciable à Mme Savard. On est obligés de penser qu’il y a une action politique derrière ça », a estimé le chef de Québec Forte et Fière (QFF), samedi matin, en marge d’un point de presse.

Depuis jeudi, l’enjeu de la transparence agite la campagne municipale. Ce jour-là, le bureau de projet du tramway a transmis les réponses demandées par le ministère de l’Environnement au sujet de l’insertion du tramway sur le boulevard René-Lévesque et sur les meilleures façons de protéger le maximum d’arbres sur cette artère. 

Or, la réplique de la Ville n’a toujours pas été publiée. La Municipalité et le gouvernement se renvoient la balle dans ce dossier. « Je ne sais pas si on peut appeler ça un “cover-up”, mais il y a quelque chose qui cloche [...] » « En quoi donner de l’information aux citoyens c’est quelque chose de préjudiciable ? Je le comprends pas », a ajouté M. Marchand.

Présente samediaprès-midi à une cérémonie en hommage à Régis Labeaume, Marie-Josée Savard n’a pas voulu s’adresser aux médias. 

Autres annonces

Samedi, M. Marchand a par ailleurs annoncé divers assouplissements au « Programme accès famille » s’il devait être porté au pouvoir le 7 novembre. Son but affiché est de faciliter l’accès à la propriété, particulièrement aux jeunes familles, par l’intermédiaire d’un prêt sans intérêt ni versement. 

Aussi, le chef de QFF a annoncé que la fête de la Ville de Québec, tous les 3 juillet, ne serait plus cantonnée dans le secteur de l’hôtel de ville, mais qu’elle devra se déplacer dans les arrondissements et les quartiers.

Interrogé quant à la redevance le long du tracé du tramway – une suggestion qui a fait beaucoup réagir en début de campagne électorale –, Bruno Marchand a promis de procéder à une annonce détaillée à ce sujet dans les prochains jours.