/news/politics
Navigation

Rousseau veut sauver la serre de l’ancien zoo

Il en coûterait entre 5 et 6 M$ pour la remettre en état, d’après un expert

Rousseau veut sauver la serre de l’ancien zoo
jérémy bernier

Coup d'oeil sur cet article

Démocratie Québec demande au gouvernement provincial de sauver la serre indo-australienne de l’ancien Jardin zoologique et souhaite en faire un projet d’envergure. 

«D’après des échanges qu’on a eus avec des constructeurs d’EBC, la serre serait détruite au cours de l’automne. C’est complètement inacceptable!», peste le chef du parti municipal, Jean Rousseau.

Le bâtiment a été construit en 2002 au coût de 14 M$ avant d’être fermé – tout comme le Jardin zoologique – quatre ans plus tard. Les terrains du zoo ont été cédés en 2019 au Centre des services scolaires des Premières Seigneuries pour y construire une école secondaire. 

«Il est minuit moins une. J’en appelle donc au ministre de l’Éducation, M. Roberge, et la ministre responsable de la région, Mme Guilbault, pour sauver la serre», lance M. Rousseau. 

Parc et coopérative 

Ce dernier propose d’en faire un «projet grandiose», en faisant de la serre un parc éducatif et en créant des sentiers pédestres – accompagnés d’une plantation d’arbres – qui seraient intégrés au parc des Moulins. 

La remise en état et le redémarrage de la serre coûteraient entre 5 M$ et 6 M$, d’après le biologiste retraité et membre de la table de quartier Orsainville, Michel Lagacé. Tandis que la destruction de celle-ci en coûterait environ 3 M$, affirme-t-il.

Pour rentabiliser le projet, Démocratie Québec implanterait une coopérative d’habitation dans un espace inutilisé et non boisé de l’ancien Jardin zoologique. 

«Ces logements contribueront à la vitalité du secteur et font partie de notre politique visant à créer 6000 logements accessibles et abordables à la Ville de Québec, dans notre premier mandat », explique le chef de Démocratie Québec. 

«La serre indo-australienne est l’une des plus grandes en Amérique du Nord et on veut qu’elle devienne une destination prisée par tous les Québécois», ajoute-t-il. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.