/entertainment/shows
Navigation

Le Cirque Alfonse débarque à Québec

Leur nouveau spectacle Animal sera à l’affiche trois soirs au Diamant

Cirque Alfonse
Photo courtoisie, JF Savaria Animal est un spectacle qui propose une thématique agricole.

Coup d'oeil sur cet article

Le Cirque Alfonse, qui a vu le jour en 2005, n’a jamais présenté ses créations à Québec. Il le fera pour une toute première fois avec Animal, qui sera à l’affiche trois soirs au Diamant.

• À lire aussi - Rentrée culturelle: 3 spectacles de cirque

• À lire aussi - La carrière de Robert Lepage en cinq photos souvenirs

« C’est comme un petit rêve qui se réalise », a lancé le cofondateur Antoine Carabinier, papa depuis quatre jours d’une deuxième petite fille, lors d’un entretien.

Il explique que la troupe de cirque originaire de Lanaudière avait fait un arrêt à Québec lors de l’édition 2011 de l’événement RIDEAU. Elle avait présenté son spectacle Timber ! devant des diffuseurs potentiels au Théâtre Capitole.

« On devait présenter cette création au Grand Théâtre, mais la réponse n’avait pas été positive. La vente de billets n’avait pas été bonne. Et tout à coup, les choses se sont mises à bouger pour nous, à l’international, avec les spectacles La Brunante et Timber!. Ce qui nous a amenés à être moins présents par la suite au Québec. Ça n’a jamais adonné », a-t-il expliqué.

Il s’agira d’une première visite à Québec pour le Cirque Alfonse.
Photo courtoisie, Rolline Laporte
Il s’agira d’une première visite à Québec pour le Cirque Alfonse.

Au Diamant, mercredi soir, jeudi et vendredi, le Cirque Alfonse présentera sa cinquième création intitulée Animal. La première a eu lieu, en juin dernier, à la TOHU, à Montréal.

« C’est un spectacle avec une thématique agricole. On revisite la ferme d’antan et aussi ce qu’elle est devenue. C’est éclaté et c’est un spectacle plus familial que Tabarnak », a indiqué Antoine Carabinier.

On retrouvera neuf artistes de cirque sur le plateau, dont trois musiciens et Alain, le père d’Antoine, dans le rôle du fermier.

Ancré dans les racines

Créé par Julie et Antoine Carabinier, le Cirque Alfonse avait pour mission d’offrir un cadeau pour souligner les 60 ans du paternel. Le père est ensuite devenu partie prenante du Cirque Alfonse.

Dans Animal, Alain, qui personnifie le fermier, est entouré d’animaux qui sont joués par les acrobates.

« On n’imite pas les animaux. On s’inspire de ça », a précisé le cofondateur.

Le cofondateur Antoine Carabinier Lépine.
Photo Agence QMI
Le cofondateur Antoine Carabinier Lépine.

Dans ce spectacle, les poules ont des dents, les canards sont très vilains et les vaches ruent dans les brancards.

« Nous sommes un cirque “trad” dans le sens de québécois. On puise, pour nos spectacles, dans les racines et l’histoire du Québec. On aime dire que nous sommes le plus québécois des cirques québécois. C’est très multidisciplinaire avec de la musique en direct jouée sur scène et des acrobates qui jouent aussi de la musique », a-t-il expliqué.

En tournée au Québec, avec des arrêts au Diamant, à Terrebonne et à Rivière-du-Loup, Animal ira ensuite faire un tour du côté de l’Europe, au printemps. Les spectacles européens de leur création Tabarnak, annulés en raison de la pandémie, s’activeront à compter du mois de novembre.

Est-ce que cette première visite du Cirque Alfonse à Québec sera suivie par d’autres au fil des ans ?

« J’espère », a-t-il laissé tomber.


 ► Le spectacle Animal est présenté pour la première fois à Québec, mercredi soir, jeudi et vendredi, à 19 h, au Diamant.

À VOIR AUSSI