/news/currentevents
Navigation

La sécurité renforcée dans le Vieux-Québec

Des agents seront sur les trois sites de commémoration

Coup d'oeil sur cet article

La police sera plus visible et des commerçants prendront des mesures pour renforcer la sécurité dans le Vieux-Québec dimanche.

• À lire aussi: Attaques du Vieux-Québec: un «héros» encore hanté par la tuerie

• À lire aussi: Attaques du Vieux-Québec: le parcours sanglant de l'assaillant

« Comme organisation, on est vraiment concerné par la tragédie de l’Halloween. On est conscient que ça a grandement touché la population et que ça a affecté le sentiment de sécurité », indique Marie-Pier Rivard, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Les Jardins de l’Hôtel-de-Ville et le Vieux-Québec étaient achalandés, samedi soir, à la veille de la commémoration de la tuerie de l’Halloween.
Photo Jérémy Bernier
Les Jardins de l’Hôtel-de-Ville et le Vieux-Québec étaient achalandés, samedi soir, à la veille de la commémoration de la tuerie de l’Halloween.

C’est pourquoi le corps policier déploiera des effectifs consacrés spécifiquement aux trois sites de commémoration de la tragédie, en journée. Mais la présence policière sera également rehaussée dans le quartier historique dans son ensemble, en soirée.

« Quand il y a eu l’incident de la mosquée, comme policiers, on ne l’a plus jamais vu de la même façon. On est devenus plus vigilants dans le secteur. C’est un peu la même chose pour le Vieux-Québec », souligne Mme Rivard. 

Les commerçants aussi 

La police de Québec n’est pas la seule à vouloir redoubler de vigilance en cette journée de commémoration de la tuerie qui a fait deux morts et cinq blessés. Quelques commerçants du quartier ont décidé d’embaucher des agents de sécurité pour l’occasion. 

Photo Jérémy Bernier

« De ce que j’ai compris, c’est surtout pour offrir un meilleur sentiment de protection pour la clientèle », précise le directeur général de la SDC du Vieux-Québec, Donald Gilbert, ajoutant s’attendre à un certain achalandage au courant de la journée.

Ce dernier rappelle toutefois que le drame du 31 octobre 2020 était un événement isolé et qu’il ne faut pas remettre en question la sécurité du quartier.

« Je comprends que cette date-là est particulière de par le geste fou qui a été posé, mais le Vieux-Québec n’est pas plus dangereux qu’il ne l’était avant », assure-t-il.  

Des citoyens ravis 

Des gens rencontrés dans le quartier la veille de l’Halloween se sont dits ravis de savoir que les autorités seraient plus visibles dans le secteur. 

Photo Jérémy Bernier

« Ça me rassure pour les gens du coin, mais je ne passerai quand même pas l’Halloween ici. Ce qui s’est passé m’a trop marquée », lance Julie Dallaire.

« C’est important pour les citoyens de se savoir protégés, surtout [ce dimanche]. On n’est jamais à l’abri d’un fou furieux », laisse entendre de son côté Julie Morneau.

À VOIR AUSSI...   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.