/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Mike Ward: le tribunal de la censure

Mike Ward
Photo d'archives, Jean-Francois Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Je n’oublierai jamais cette discussion que j’ai eue il y a quelques mois avec un humoriste, dans sa loge, après son spectacle.

Il était terrorisé par l’affaire Mike Ward. Il s’inquiétait des conséquences qu’une décision négative de la Cour suprême aurait pour la liberté d’expression.

Mais surtout, ce que j’ai senti, c’est que le mal était déjà fait. Ce que l’affaire Jérémy Gabriel a eu comme effet, c’est que les artistes s’autocensurent : ils ne veulent pas se retrouver eux aussi avec une poursuite... même s’ils sont très loin de faire des blagues aussi dérangeantes et extrêmes que celles de Mike Ward.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

L’effet dissuasif

Oui, Mike Ward a gagné hier.

Mais on ne peut pas minimiser l’impact que le dossier Ward/Gabriel au eu sur le milieu culturel/médiatique pendant toutes les démarches devant les tribunaux.

Au cours des dix dernières années, combien d’auteurs, de scénaristes, de journalistes, d’humoristes se sont empêchés d’écrire un commentaire cinglant, de lâcher une blague méchante en se disant : « Je ne prendrai pas la chance de me faire poursuivre pour discrimination » ?

Combien de caricaturistes ont pris leur gomme à effacer pour adoucir leur trait de crayon pour « ne pas faire de peine » et « ne pas offenser » ?

Lors de ses représentations devant la Cour suprême, l’avocat de Mike Ward, Me Julius Grey, avait plaidé : « La notion même de spectacle d’humour va être remise en question. Qui va s’y risquer ? Quelqu’un va dire : “Vous avez ri de mes convictions politiques, alors ça m’a blessé” ». Me Grey s’inquiétait de l’instauration d’un « tribunal de la censure » si Mike Ward perdait sa cause.

Et si ce tribunal de la censure était déjà bien en place, une sorte de tribunal de l’intérieur ?

On a beaucoup parlé des avertissements avant des épisodes de La petite vie. Mais on devrait surtout s’inquiéter des épisodes de séries ou des textes de spectacles qui sont restés dans l’ordinateur des auteurs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.