/investigations/municipal
Navigation

Crises et manque de respect allégués chez Projet Montréal

Une conseillère vient de déposer une poursuite contre son ancienne équipe

La conseillère du district du Canal, à Lachine, Julie-Pascale Provost, lors d’un point de presse en juin dernier, a été exclue de Projet­­­ Montréal en septembre 2020 après des désaccords sur un projet de parc sur le terrain de l’actuelle marina de Lachine.
Photo d'Archives Agence QMI La conseillère du district du Canal, à Lachine, Julie-Pascale Provost, lors d’un point de presse en juin dernier, a été exclue de Projet­­­ Montréal en septembre 2020 après des désaccords sur un projet de parc sur le terrain de l’actuelle marina de Lachine.

Coup d'oeil sur cet article

À quelques jours des élections municipales, une ancienne élue de Projet Montréal à Lachine s’attaque en cour au parti de Valérie Plante, alléguant du harcèlement et des relations de travail difficiles. 

• À lire aussi: Élections municipales: des candidats vaccinés ou exclus 

La conseillère d’arrondissement Julie-Pascale Provost a déposé jeudi dernier une requête en diffamation à la Cour du Québec contre la mairesse sortante de Lachine, Maja Vodanovic, et son ancienne équipe.

Dans sa poursuite, Mme Provost fait référence à des « crises lors de séances de travail » et à du « manque de respect » de la part de Maja Vodanovic à son endroit et envers d’autres conseillers.

« La mairesse Vodanovic agissait comme une rivale face aux autres conseillers, et ces derniers ne souhaitaient pas être associés à Vodanovic », indique la poursuite, qui rapporte plusieurs événements au cours desquels Julie-Pascale Provost aurait été diffamée. 

« Les relations de travail étaient toujours difficiles avec Vodanovic », dit celle qui devait briguer la mairie de Lachine pour l’équipe de Denis Coderre, mais qui a finalement retiré sa candidature.

Hormis Mme Provost, tous les élus sortants de Lachine font partie de Projet Montréal et tous se représentent aux élections qui ont lieu à la fin de la semaine. 

Plainte pour harcèlement

Mme Provost affirme avoir déposé « une plainte pour harcèlement » contre son ancienne collègue Maja Vodanovic au parti Projet Montréal et à la Ville, en septembre 2020.

Cela serait survenu quelques jours seulement avant que Julie-Pascale Provost soit expulsée de la formation de Valérie Plante, essentiellement autour de désaccords sur le dossier de la fermeture de la marina de Lachine.

La conseillère sortante du district du Canal réclame 80 000 $ à la mairesse sortante de Lachine, ainsi qu’à Projet Montréal, qu’elle accuse d’avoir défendu Maja Vodanovic « pour des raisons d’image publique ». 

« Projet MTL était au courant des multiples problèmes de Vodanovic [et a] été peu actif pour tenter de régler la situation », allègue également Julie-Pascale Provost.

Début de mandat houleux

Ces allégations rejoignent des témoignages recueillis par notre Bureau d’enquête au cours des derniers mois sur des tensions parmi les élus de Lachine. 

Selon plusieurs personnes, les relations étaient souvent tendues entre Julie-Pascale Provost et Maja Vodanovic. 

Selon des élus de Projet Montréal et du personnel politique avec qui nous avons parlé, le mandat de l’équipe de Lachine a connu des « moments difficiles » dès le début, en 2017.

« C’est vrai, il y a eu des tensions », nous a confié le conseiller Younes Boukala. 

L’équipe a même eu recours à des rencontres de médiation pour tenter de régler la situation.

QUI EST JULIE-PASCALE PROVOST ?

  • Élue comme conseillère d’arrondissement du district du Canal, à Lachine, en 2017, sous la bannière de Projet Montréal. 
  • À l’automne 2020, la conseillère a été exclue du parti de Valérie Plante après de nombreux désaccords sur la fermeture de la marina locale. 
  • Au printemps 2021, Mme Provost annonce son intention d’être candidate à la mairie de Lachine à titre d’indépendante.
  • Recrutée par l’équipe de Denis Coderre, elle a finalement abandonné la course en septembre, après qu’Ensemble Montréal eut exigé que tous ses candidats soient vaccinés contre la COVID-19. 

À VOIR AUSSI   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.