/news/coronavirus
Navigation

Vaccination: la 3e dose dans les RPA avance à bon train dans la région de Québec

Vaccination
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

L’administration de la troisième dose chez les aînés se déroule rondement dans la grande région de Québec alors que l’ensemble des CHSLD ont été visités et que la vaccination a débuté dans les résidences privées pour aînés.

Si le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) appelait la semaine dernière le ministère de la Santé à coordonner ses directives pour prévenir la désorganisation, on confirme que l’opération se déroule bien dans les régions de l’est de la province. 

« C’est plus dans le nord de l’île de Montréal et en Outaouais que c’était problématique », précise Marc Fortin, président-directeur général du RQRA. « À Québec et autour, ça va quand même bien. Les directions retournent les appels quand il y a des situations, les rendez-vous se prennent et la vaccination a débuté. »

« Ça roule rondement »

Au CIUSSS de la Capitale-Nationale, on estime que l’opération se terminera dans la semaine du 15 novembre dans les RPA. Au total, 153 résidences doivent être visitées, ce qui représente 16 000 personnes.

« Dix équipes mobiles de vaccination sont déployées », explique Mélanie Otis, porte-parole du CIUSSS, indiquant que la forte majorité des gens visés acceptaient de recevoir la dose de rappel.

Le portrait est semblable sur la Rive-Sud, où l’opération dans les RPA a débuté le 26 octobre. On prévoit là aussi avoir terminé d’ici la mi-novembre.

« Copier-coller » dans les autres régions de l’est, où la procédure est la même que lors des deux premières doses. 

« Le calendrier est établi, tout le monde est avisé de la procédure. On a complété les CHSLD à la fin de la semaine dernière et on a débuté les ressources intermédiaires et les RPA lundi. Ça roule rondement », se satisfait Gilles Turmel, porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Craintes dissipées 

L’ensemble des CISSS et des CIUSSS de la région coordonne aussi l’opération troisième dose avec celle contre la grippe. Si cette opération synchronisée faisait craindre des effets secondaires négatifs à certains, tout semble se dérouler dans l’ordre actuellement.

« Ils se disaient “J’ai réagi au vaccin COVID, je réagis habituellement au vaccin pour la grippe, est-ce que ça va me rendre très malade ?” », confie le PDG du Regroupement québécois des résidences pour aînés. 

« Mais dans les endroits où ça s’est fait jusqu’à maintenant, il n’y a pas eu de problématiques. Dans l’échantillon, tout est OK, et on se croise les doigts pour que ça se poursuive », ajoute Marc Fortin.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.