/news/politics
Navigation

700 000 $ alloués pour préserver la langue française au travail

700 000 $ alloués pour préserver la langue française au travail
Photo d'Archives Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Québec va octroyer un coup de pouce de 700 000 $ pour la réalisation d’un ensemble de projets visant à assurer le droit à toutes personnes de travailler en français. 

• À lire aussi: Le bureau du premier ministre a aussi averti Air Canada

• À lire aussi: Unilinguisme: Trudeau en rajoute une couche contre Air Canada

«La langue française est la seule langue commune et officielle de notre nation. Elle est, par le fait même, la langue du travail au Québec», a fait savoir vendredi le ministre responsable de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, dans un communiqué de presse.

Cette aide financière, accordée à la Confédération des syndicats nationaux (CSN), permettra de concevoir des outils d'information faisant la promotion des droits linguistiques et de leur application dans les milieux de travail.

La CSN élaborera également des outils qui permettront aux travailleurs d'acquérir des compétences linguistiques pour utiliser le français comme langue de travail et langue commune.

«Une attention particulière sera portée aux industries, commerces et services publics du grand Montréal», a-t-on précisé.

Les 700 000 $ proviennent d’un investissement sur cinq ans de plus de 100 millions $ annoncé par le gouvernement du Québec dans le Plan budgétaire de mars 2021 pour défendre et renforcer le statut du français comme langue officielle et langue commune du Québec.

L’annonce du ministre Jolin-Barrette arrive au lendemain de la controverse entourant la sortie du grand patron d’Air Canada sur la langue de Molière. Michael Rousseau a tenu un discours mercredi uniquement en anglais devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et a avoué n’avoir jamais eu besoin d’apprendre le français pour habiter à Montréal.

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.