/news/politics
Navigation

Mairie de Québec: à la veille du vote, Savard et Marchand nez à nez avec 31%

Avec une forte montée de 9 points, il est au coude-à-coude avec son adversaire

Coup d'oeil sur cet article

Bruno Marchand a poursuivi sa montée en flèche et, en l’espace d’une dizaine de jours, a réussi à rattraper Marie-Josée Savard dans les intentions de vote à la mairie de Québec; les deux sont maintenant au coude-à-coude.

• À lire aussi: Mairie de Québec: qui succédera à Régis Labeaume?

• À lire aussi: Mairie de Québec: les partis et leurs 10 principaux engagements

• À lire aussi: Municipales 2021: le bulletin de nos experts

Un sondage exclusif Léger/Le Journal donne l’état des lieux, à la veille du vote. «Ça fait toute une campagne électorale à Québec. On assiste une deuxième fois à un phénomène Régis Labeaume», a réagi le sondeur Jean-Marc Léger.

«La montée de Bruno Marchand se poursuit. C’est majeur», constate M. Léger. Parti à 13% en juin, le chef de Québec Forte et Fière n’a cessé de monter et a maintenant plus que doublé ses appuis. Il se place à 31% des intentions de vote, à égalité avec la dauphine de Régis Labeaume, qui continue de «plafonner», note M. Léger. 

Un sondage Léger publié par Le Journal fin octobre accordait 22% des appuis à M. Marchand. Depuis, il a donc gagné neuf points, surtout chez les indécis.

«Explosif»

«Quand une comète monte en politique municipale, c’est difficile de l’arrêter.»

Il reste que l’issue du vote demeure «imprévisible» et qu’il est probable que le conseil municipal sera divisé par trois partis forts. «Ce qui risque d’arriver, c’est que ça va être difficile d’être majoritaire. Ça va dépendre du mouvement [en faveur de Bruno Marchand]. Le mouvement est tellement fort à la fin de la campagne. C’est quand même explosif.»

Il reste 22 % des électeurs qui affirment qu’ils peuvent encore changer d’idée. Cette proportion a fondu depuis le dernier sondage, car elle était à 39 %.

Avantages

Marie-Josée Savard bénéficie de certains avantages, énumère M. Léger. Elle peut compter sur la machine bien huilée de l’ancien parti de Régis Labeaume et elle est la préférée des électeurs les plus âgés, une population votante, ce qui fait que le vote par anticipation penche peut-être plus en sa faveur. 

Bruno Marchand gagne sa clientèle chez les électeurs jeunes et chez les résidents des quartiers centraux de Québec: La Cité-Limoilou et Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge.

De son côté, Jean-François Gosselin marque des points chez les hommes et chez les 35-54 ans. Il a légèrement bougé, de 22% à 25%, dans la marge d’erreur. Cela s’approche du résultat de 27% obtenu il y a quatre ans, lors de sa première tentative à la mairie, remarque le sondeur.

«Il n’est pas allé chercher un vote depuis quatre ans. Mais il a une masse critique dans les banlieues. Au centre-ville de Québec, tout le monde va dire : “Je ne voterai pas pour lui”.» Ses électeurs sont aussi les plus convaincus et les moins enclins à changer d’idée, selon le sondage.

Jean Rousseau a perdu des plumes, de 5 à 3 %, alors que Jackie Smith se maintient à 4 %.  

Évolution des intentions de vote       

Si des élections municipales avaient lieu aujourd’hui à Québec, pour qui auriez-vous l’intention de voter ?

Marie-Josée Savard 

Photo Stevens LeBlanc
  • Juin : 29 %  
  • Octobre : 31 %  
  • Novembre : 31 %   

Bruno Marchand 

Photo Stevens LeBlanc
  • Juin : 13 %  
  • Octobre : 22 %  
  • Novembre : 31 %   

Jean-François Gosselin 

Photo Stevens LeBlanc
  • Juin : 18 %  
  • Octobre : 22 %  
  • Novembre : 25 %   

Jean Rousseau 

Photo Stevens LeBlanc
  • Juin : 5 %  
  • Octobre : 5 %  
  • Novembre : 3 %   

Jackie Smith

Photo Stevens LeBlanc
  • Juin : 2 %  
  • Octobre : 4 %   
  • Novembre : 4 %    

Indécis  

  • Juin : 21 %  
  • Octobre : 9 %  
  • Novembre : 6 %    

Votre choix est-il définitif ou peut-il encore changer ?  

  • Il est définitif : 78 %  
  • Il peut encore changer : 22 %   

Méthodologie  

Le sondage web a été réalisé auprès de 513 adultes de la ville de Québec pouvant s’exprimer en français. Les données ont été collectées du 3 au 4 novembre 2021. La marge d’erreur maximale pour un échantillon probabiliste de 513 répondants est de ±4,4 %, et ce, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés en fonction du sexe, de l’âge, de la scolarité, de l’arrondissement de résidence ainsi que de la présence d’enfant(s) dans le ménage afin d’assurer un échantillon représentatif de la ville de Québec.


Faites la différence.

Les résultats de ce sondage vous font réagir ? Envoyez-nous vos lettres d’opinion pour participer à la discussion à l’adresse suivante : faitesladifference@quebecormedia.com

Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages?

Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.