/opinion
Navigation

Municipales 2021: le bulletin de nos experts

Bloc situation vote élections élection
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Nos trois experts en communication et politique analysent la semaine électorale à Québec, à travers tous ses rebondissements et les engagements des candidats et candidates. Bonne lecture !

• À lire aussi: Mairie de Québec: qui succédera à Régis Labeaume?

• À lire aussi: Mairie de Québec: les partis et leurs 10 principaux engagements 

Natacha Joncas Boudreau 

Bloc situation vote élections élection
Photo courtoisie

 

Natacha Joncas Boudreau a œuvré pendant 10 ans en politique provinciale où elle a occupé diverses fonctions, notamment celles d’attachée de presse et de directrice de cabinet. Elle travaille aujourd’hui chez TACT où elle accompagne plusieurs organisations en relations publiques et gouvernementales.

Que pensez-vous de la performance des candidats(es) à la mairie 

Dernière semaine sur fond de course aux appuis et cadres financiers. Marie-Josée Savard s’est faite discrète et nous saurons bientôt si parier sur le porte-à-porte aura porté ses fruits. Bruno Marchand a poursuivi son
marathon. Sa présence soutenue lui aura-t-elle permis de combler son déficit de notoriété ? Dure fin de campagne pour Jean-François Gosselin qui a failli dans un ultime effort de crédibiliser son métro léger. Jean Rousseau a livré une bonne bataille et Jackie Smith est passée de candidate marginale à incontournable. Le sort des candidats à la mairie est maintenant joué et la balle est dans le camp des électeurs ! 


Le bon coup de la semaine 

Lors de ses sorties publiques, Jean Rousseau est apparu déterminé et combatif, il a relevé d’un cran ses attaques tout en contribuant pertinemment au débat d’idées. 


Le mauvais coup de la semaine 

C’est son équipe qui a mis Jean-François Gosselin dans l’embarras, notamment son chef de cabinet qui l’a éclipsé lors d’un point de presse. Pas facile de garder son sang-froid en fin de campagne.


Bloc situation vote élections élection
Photo Didier Debusschère

Jean-François Gosselin, Québec 21 : 6 / 10 

  • Total après 7 semaines : 48 / 70  
Bloc situation vote élections élection
Photo Stevens LeBlanc

Bruno Marchand, Québec Forte et Fière : 8 / 10 

  • Total après 7 semaines : 55 / 70  
Bloc situation vote élections élection
Photo Stevens LeBlanc

Jean Rousseau, Démocratie Québec : 7 / 10 

  • Total après 7 semaines : 46 / 70  
Bloc situation vote élections élection
Photo d'archives, Didier Debusschère

Marie-Josée Savard, Équipe Marie-Josée Savard : 7,5 / 10 

  • Total après 7 semaines : 52,5 / 70  
Bloc situation vote élections élection
Photo Stevens LeBlanc

Jackie Smith, Transition Québec : 8 / 10 

  • Total après 7 semaines : 49 / 70   

Karine Gagnon 

Bloc situation vote élections élection
Photo courtoisie

Karine Gagnon est journaliste depuis 1995, directrice adjointe à l’information au Journal de Québec et chroniqueuse aux affaires municipales depuis 2013. Elle commente l’actualité municipale de la région sur diverses plateformes, dont à TVA Québec. Elle est étudiante à la maîtrise en science politique à l’Université Laval. 

Que pensez-vous de la performance des candidats(es) à la mairie 

Marie-Josée Savard et Bruno Marchand, dont les campagnes s’achèvent sur une bonne note, bataillent pour la victoire. Très dure semaine pour Québec 21 et son chef, qui a mal paru lundi devant des documents interdits aux journalistes, mais censés être des études pour son métro. Incapable de répondre aux questions, il a été tassé par son chef de cabinet, qui a pris le contrôle d’un point de presse. La campagne de Rousseau a déraillé avec sa demande de référendum sur le tramway, et sa fausse rumeur sur la liste de donateurs de Québec Forte et Fière. Smith a démontré son esprit vif jusqu’à la fin.


Le bon coup de la semaine 

Les quatre partis opposés à Québec 21 ont fait preuve de transparence en dévoilant leurs listes de donateurs et leurs T4, demande nébuleuse de Gosselin, qui semblait plus chercher de la visibilité que rendre service aux citoyens.


Le mauvais coup de la semaine 

En prenant la parole à la place du chef pour répondre aux questions des journalistes, son chef de cabinet Richard Côté a durement entaché le leadership de Jean-François Gosselin.


Jean-François Gosselin, Québec 21 : 4 / 10 

  • Total après 7 semaines : 41 / 70  

Bruno Marchand, Québec Forte et Fière : 9 / 10 

  • Total après 7 semaines : 57 / 70  

Jean Rousseau, Démocratie Québec : 5 / 10 

  • Total après 7 semaines : 45 / 70  

Marie-Josée Savard, Équipe Marie-Josée Savard : 8 / 10 

  • Total après 7 semaines : 52,5 / 70  

Jackie Smith, Transition Québec : 8 / 10 

  • Total après 7 semaines : 44,5 / 70   

Alexandre Boucher  

Bloc situation vote élections élection
Photo courtoisie

Ayant longtemps œuvré dans les coulisses du pouvoir, Alexandre Boucher agit comme vice-président Affaires publiques au Cabinet de relations publiques NATIONAL où sa pratique est axée autour de la gestion de crise, d’enjeux et d’image, les relations gouvernementales et la formation de porte-parole.

Que pensez-vous de la performance des candidats(es) à la mairie 

Jean-François Gosselin a manqué une belle occasion de crédibiliser son métro léger en dévoilant les soi-disant études dont il dispose. Il a plutôt préféré rendre sa transparence conditionnelle à celle de ses adversaires concernant le tramway. Contrairement à Marie-Josée Savard qui privilégie une fin de campagne plus effacée et axée sur le terrain, Bruno Marchand opte pour la stratégie inverse où il multiplie les présences publiques. Jackie Smith concentre ses efforts dans Limoilou, là où sa colistière pourrait causer la surprise. En ébruitant des rumeurs à propos de son adversaire de QFF, Jean Rousseau s’est aventuré sur un terrain glissant qui détonne de sa personnalité.


Le bon coup de la semaine 

Québec Forte et Fière. Pour une première campagne électorale, le parti a gagné la bataille de l’affichage, celle du financement et a recueilli les appuis les plus solides.


Le mauvais coup de la semaine 

Refus de répondre aux questions en marge d’un point de presse, sortie intempestive de son chef de cabinet, transparence à géométrie variable : Québec 21 projette une image d’un parti pris de panique.


Jean-François Gosselin, Québec 21 : 6 / 10 

  • Total après 7 semaines : 48,5 / 70  

Bruno Marchand, Québec Forte et Fière : 9 / 10 

  • Total après 7 semaines : 56,5 / 70  

Jean Rousseau, Démocratie Québec : 7 / 10 

  • Total après 7 semaines : 47,5 / 70  

Marie-Josée Savard, Équipe Marie-Josée Savard : 7 / 10 

  • Total après 7 semaines : 50 / 70  

Jackie Smith, Transition Québec : 8 / 10 

  • Total après 7 semaines : 49,5 / 70  

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.