/news/politics
Navigation

Valérie Plante défait Denis Coderre et est réélue mairesse de Montréal

Elle demeure à la tête de Montréal pour les quatre prochaines années après avoir éclipsé ses rivaux

Coup d'oeil sur cet article

Valérie Plante a passé le K.-O. à Denis Coderre au deuxième round. Traînant de la patte le printemps dernier, la mairesse sortante a remonté la pente pour vaincre le « Coderre nouveau » et restera à la tête de Montréal pour quatre autres années.

• À lire aussi: Revers humiliant pour Coderre

• À lire aussi: Tous les développements des élections municipales

Mme Plante a mené la course dès le début de la soirée hier. Au moment de mettre sous presse, elle avait récolté 52,15 % des voix, contre 37,84 % pour son adversaire.

Valérie Plante s’est présentée devant ses partisans à L’Olympia de Montréal avec un sourire triomphant, dimanche.
Photo Agence QMI, Dominick Gravel
Valérie Plante s’est présentée devant ses partisans à L’Olympia de Montréal avec un sourire triomphant, dimanche.

« L’élection de Projet Montréal en 2017, c’était pas un accident de parcours, a-t-elle lancé, réjouie, à ses troupes. C’était le début d’une nouvelle ère, d’une façon de gouverner Montréal [...] différente. Eh oui, on peut diriger la Ville de Montréal avec le sourire. »

Photo Agence QMI, Dominick Gravel

En novembre 2017, elle l’avait emporté contre toute attente avec 51 % des votes, contre 46 % pour M. Coderre, devenant la première mairesse de la métropole.

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

« Cette fois, on va encore plus loin. Pour la première fois, Montréal sera dirigée par deux femmes », a dit Mme Plante en parlant de sa future présidente du comité exécutif, Dominique Ollivier.

Photo Agence QMI, Dominick Gravel
  • Écoutez le tour des actualités de Philippe-Vincent Foisy et Carl Marchand sur QUB Radio:  

Nouvelle génération

Au moment où Denis Coderre a annoncé son retour dans la course, au printemps dernier, l’ex-maire menait dans les intentions de vote par environ 12 %. 

Il se présentait comme un homme changé avec une nouvelle image plus humaine.

Ce rebranding n’a toutefois pas suffi. Il a dû défendre des candidats controversés ou à s’expliquer. Sa rivale a ainsi remonté tranquillement la pente. 

Les deux candidats ont passé la majeure partie de la campagne au coude-à-coude dans les intentions de vote, mais dernièrement, Mme Plante a pris un léger ascendant. 

« C’est le signe qu’on est passé à une nouvelle génération de politiciens. Coderre était d’une vieille école, qui ne s’excuse pas après avoir fait une erreur. Ça ne passe plus », juge la professeure à l’UQAM et spécialiste de la politique municipale, Danielle Pilette.

Considérant le faible score de Balarama Holness, la professeure à l’École des médias de l’UQAM, Kathleen Lévesque croit qu’il s’agit d’une « victoire éclatante ».

Mme Plante a aussi conservé sa majorité au conseil municipal.

Projet Montréal a même réalisé un gain dans Verdun.

« Ça me confirme que les plans qu’on a pour Montréal, pour la transition écologique, pour l’habitation, on va pouvoir les mettre en place. Les citoyens ont parlé et croient dans la vision de Projet Montréal », a analysé la mairesse.

Plusieurs promesses des deux principaux candidats étaient similaires, comme ajouter 250 policiers et limiter la hausse des taxes à 2 % dans la première année de mandat.

Habitation et scandales

Mme Plante a mené sa campagne sur l’enjeu de l’habitation, notamment sur sa promesse phare de livrer 60 000 logements abordables sur 10 ans.

À trois jours du scrutin, son parti a eu sa plus grave crise de la campagne. Un élu et militant de longue date, Craig Sauvé, a fait l’objet d’allégations d’agression sexuelle.

Le nom de celui-ci apparaissait comme candidat de Projet Montréal sur les bulletins de vote et a été réélu. 

« Pour l’instant, il siège comme indépendant », a affirmé Mme Plante.


Valérie Plante ne sera pas la seule mairesse à diriger une grande ville du Québec. Gatineau, Longueuil et Sherbrooke auront aussi des femmes à leur tête.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.