/news/coronavirus
Navigation

Pas d’allégements à court terme: Ottawa demeure prudent avec l’arrivée de Noël

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, ne prévoit pas d’autres allégements majeurs à court terme en lien avec la pandémie et observera attentivement la progression de celle-ci durant les Fêtes. 

• À lire aussi - Séjours à l’étranger de 72h ou moins: Ottawa mettra fin aux tests PCR le 30 novembre

• À lire aussi - Des citoyens de l'Estrie se réjouissent de la fin des tests PCR à la frontière

Les voyageurs entièrement vaccinés contre la COVID-19 seront exemptés du test PCR pour des séjours de moins de 72 heures à l’étranger, à compter du 30 novembre, a fait savoir le ministre Duclos, samedi.

Photo Didier Debusschere

Or, il s’agira du dernier allégement avant plusieurs semaines, a affirmé au Journal celui qui est également député de Québec. Le gouvernement fédéral jouera de prudence avec l’arrivée du temps des Fêtes.

Une recrudescence des cas est d’ailleurs déjà observée dans quelques provinces du pays, dont le Québec et l’Ontario. 

« De l’autre côté de la frontière, ils ont quatre fois plus de cas que nous, en proportion. Au Royaume-Uni, c’est 10 fois plus. On ne peut pas se permettre ça [ici] », explique Jean-Yves Duclos.

Prudence et vaccination 

Selon lui, la situation de ces pays est justement liée à un relâchement trop hâtif des mesures sanitaires. Avec l’arrivée du temps froid et des rassemblements familiaux, les contacts seront plus nombreux et les risques de propagation seront accrus, rappelle-t-il.

C’est d’ailleurs ce qui a été observé au Québec, l’an dernier, dans les semaines entourant Noël. Le pic de la deuxième vague avait été atteint tout juste après le jour de l’An, avec 2867 cas en une journée. 

« Il va falloir être prudent [...] et on encourage tout le monde à se faire vacciner. Il y a encore cinq millions de Canadiens adultes qui ne le sont pas au pays », affirme le ministre fédéral de la Santé. 

Pour les parents qui sont encore réticents à faire vacciner leurs enfants, M. Duclos souligne que la vaccination de ce groupe a déjà commencé aux États-Unis et qu’il n’y a toujours pas eu d’effets secondaires significatifs rapportés.

À VOIR AUSSI:    

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres