/lifestyle/books
Navigation

En mode lecture: loin des clichés habituels

WE 1120 En mode lecture
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Besoin de vacances au soleil ? Grâce à ce roman choral habilement mené, on pourra passer quelques heures à Hawaii aux côtés d’une famille autochtone dont l’un des fils est vraiment très spécial.

Depuis le début des années 1990, soit depuis la parution du très réjouissant Nouvelles du paradis du Britannique David Lodge, c’est le premier roman sur lequel on tombe dont l’histoire se déroule à Hawaii. Pour être tout à fait honnête, c’est aussi la première fois qu’on a la chance de lire un roman ayant été écrit par un auteur qui est né et a passé l’essentiel de sa jeunesse là-bas. 

Aux antipodes de ce qu’on peut voir dans les guides touristiques ou les épisodes de Magnum P.I., on découvrira donc la pauvreté, le chômage et le désespoir qui frappent l’archipel, toutes les plantations de canne à sucre fermant les unes après les autres en raison de la concurrence mondiale.

Différent de tous

Peinant à joindre les deux bouts, la famille Flores devra ainsi quitter Honokaa pour aller vivre à Honolulu, la capitale. Mais avant de partir, le père décidera d’offrir à ses trois enfants un dernier petit plaisir : une excursion le long de la côte de Kona à bord d’un bateau à fond transparent.  

Allez savoir comment, le petit Nainoa tombera ainsi dans l’océan et, emporté par le courant, il ne tardera pas à sombrer. Par chance, un banc de requins passera dans le coin et aussi incroyable que cela puisse paraître, l’un d’eux ramènera Nainoa à sa mère. 

À partir de cet instant, les phénomènes étranges ne feront que se multiplier et les Flores commenceront à penser que les dieux anciens ne les ont peut-être pas tout à fait oubliés.

Un roman dépaysant à souhait empreint de lyrisme qui montre bien la nouvelle réalité des natifs d’Hawaii. 

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE 

Satisfaction

WE 1120 En mode lecture
Photo courtoisie

Depuis déjà 30 ans, la femme de lettres française Nina Bouraoui nous livre des histoires touchantes et bien écrites. Ce 18e roman s’inscrit dans la lignée avec celle de Madame Akli, qui est partie vivre en Algérie par amour. Elle y mettra au monde le petit Erwan et c’est pour lui qu’elle reviendra sur le passé, qu’elle entreprendra de raconter tous ses souvenirs. Joli.

Propriété privée

WE 1120 En mode lecture
Photo courtoisie

Après avoir longtemps vécu à Paris, Éva et Charles Caradec décideront d’aller s’installer en banlieue dans un coin à la fois paisible et charmant où ils pourront profiter un peu plus de la vie. La faute à pas de chance, ils s’établiront ainsi non loin des Lecoq, les pires voisins qu’on puisse imaginer. Tout simplement jouissif.

Dans l’infinité des déserts

WE 1120 En mode lecture
Photo courtoisie

Pendant trois ans, le journaliste britannique William Atkins a voyagé d’un continent à l’autre afin d’en apprendre le maximum sur les déserts. Le désert arabique, le désert de Gobi, le nouveau désert qui s’est formé là où, il y a quelques années encore, on pouvait se baigner dans la mer d’Aral, le désert de Sonora, le Grand désert de Victoria... Un ouvrage fascinant qu’on recommande chaudement.

Tablées

WE 1120 En mode lecture
Photo courtoisie

Comme à peu près tout le monde au cours des derniers mois, Jean-François Plante a trouvé difficile de ne pas pouvoir réunir parents et amis autour d’une bonne table. Alors maintenant, il se rattrape : dans ce livre, il propose 15 menus très variés (pour le brunch, façon bistro, à base de poissons et fruits de mer, qui se préparent en un tournemain, etc.) qui donnent vraiment le goût de se retrouver ! 

Frissons garantis 

WE 1120 En mode lecture
Photo courtoisie

L’innocence et la loi

Tous ceux et celles qui lisent Michael Connelly depuis des années le savent déjà : l’avocat de la défense Mickey Haller est le demi-frère du célèbre inspecteur Harry Bosch. Et dans ce sixième volet de la série qui lui est consacrée, on le retrouvera en très mauvaise posture. 

Après avoir gagné un énième procès, Haller sera en effet arrêté par une patrouille du LAPD parce que la plaque d’immatriculation de sa Lincoln a visiblement disparu. Jusque-là, pas de quoi fouetter un chat. Sauf que très vite, le policier qui l’a intercepté va trouver dans son coffre le cadavre d’un ancien client particulièrement véreux... 

La justice, rien que la justice

Évidemment, le suspense ne sera pas dans le fait de découvrir si Mickey Haller a commis ou non ce meurtre. Ça, on le saura dès le départ. En revanche, impossible de deviner de quelle façon il va bien pouvoir se tirer d’affaire. Car, aussi bon soit-il au prétoire, il devra surmonter quantité d’obstacles et faire face à toutes sortes de coups fourrés avant de commencer à voir la lumière.

Michael Connelly ayant été chroniqueur judiciaire pour le Los Angeles Times durant quelques années, il nous offre ici un excellent aperçu des dessous de la justice américaine. Et bien sûr, ce sera palpitant.