/sports/football/rougeetor
Navigation

Le Rouge et Or obtient le bronze

L’équipe de soccer féminin a vaincu les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique hier

Rouge et or bronze 2021
Photo tirée de Twitter, USPORTS Soccer Après une défaite crève-cœur contre les Spartans de Trinity Western, le Rouge et Or a remporté la médaille de bronze au championnat de soccer USPORTS, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Les prouesses de la gardienne Myriam Labrecque en tirs de barrage ont permis au Rouge et Or de mettre la main sur la médaille de bronze du Championnat canadien universitaire de soccer pour la troisième fois de son histoire, dimanche à Sydney, en Nouvelle-Écosse. 

• À lire aussi: Soccer: défaite crève-cœur pour le Rouge et Or

Labrecque a stoppé deux tirs lors des tirs au but, dont le dernier de la séance, pour permettre à l’Université Laval de l’emporter 1 à 0 devant les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique. 

Le Rouge et Or avait aussi pris le troisième rang du Championnat canadien en 2002 et en 2015, quand les joueuses étaient menées par l’entraîneur Helder Duarte, décédé il y a deux ans. 

« Myriam Labrecque a connu toute une saison », a commenté dimanche l’entraîneur-chef de la formation, David Desloges. 

« Je ne me souviens pas d’un mauvais match ou d’une mauvaise performance cet automne. Elle a été constamment excellente, mais tout simplement sensationnelle dans les moments importants. »

Un match serré

Battu en prolongation 4 à 2 la veille par les éventuels finalistes, les Spartans de l’Université Trinité de l’Ouest, le Rouge et Or a dominé la première moitié de la finale de consolation. 

Des tirs d’Arielle Roy-Petitclerc et de Joëlle Mercier ont bien failli aboutir au fond du filet des Thunderbirds, mais chaque fois, la gardienne Emily Moore s’est dressée. 

Les Thunderbirds ont renversé la vapeur en seconde demie, imposant à leur tour leur cadence. Cette fois, ce fut au tour de Labrecque de s’illustrer pour stopper des frappes dangereuses.

Mathilde Rousseau a obtenu une excellente chance pour le Rouge et Or, avec 15 minutes à faire au temps réglementaire, mais elle n’a pas réussi à venir à bout de Moore. 

Labrecque, la sauveuse

Lors des tirs au but, Frédérique Lemay a ouvert la marque pour le Rouge et Or, mais Katalin Tolnai a aussitôt répliqué pour UBC.

Après un tir stoppé de Laval et un autre raté de la Colombie-Britannique, Daphnée Blouin a placé le Rouge et Or en avant. 

Puis, Labrecque a bloqué deux lancers coup sur coup. 

Entre ces deux arrêts, un but de Cynthia Gaspar-Freire avait redonné l’avance aux Lavalloises. 

« C’est l’euphorie, a lancé Desloges. On vient de vivre tout un 24 heures. [Samedi], c’était crève-cœur, surtout de la manière dont on a perdu. Les émotions étaient intenses et elles l’étaient encore ce matin ». 

« On le voyait sur le terrain que les filles étaient brûlées, mais elles ont continué à lutter et voulaient vraiment aller jusqu’au bout. »


Les Griffins de l’Université MacEwan ont vaincu les Spartans de l’Université Trinity Western en grande finale, dimanche après-midi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.