/news/politics
Navigation

Legault évoque à nouveau le retour des Nordiques

Québec se compare à Ottawa et à Winnipeg, selon le premier ministre

Legault évoque à nouveau le retour des Nordiques
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre François Legault a essayé de rallumer une flamme vacillante, lundi, en évoquant une fois de plus le retour des Nordiques.

• À lire aussi: Bruno Marchand prêt à «faciliter» le retour des Nordiques, mais n’investira pas

• À lire aussi: Vaccination des enfants: Legault et Dubé présenteront leur plan pour les 5 à 11 ans mardi

M. Legault a même comparé le marché de Québec à ceux d’Ottawa et de Winnipeg.

  • Écoutez la chronique de Jean-Charles Lajoie avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

« Je pense que les gens de Québec, de l’Est-du-Québec, aimeraient bien revoir les Nordiques. Je me dis que si Ottawa et Winnipeg sont capables d’avoir une équipe, on devrait être capable d’en avoir une à Québec. »

Les tisons ne sont pas complètement éteints, mais il faudra souffler encore pour réchauffer les partisans dans la capitale.

Après ses déclarations de la semaine dernière, M. Legault en a rajouté quand il a été questionné lundi sur le retour des Nordiques, en marge de sa rencontre avec la mairesse Valérie Plante à Montréal.

Sa discussion avec le commissaire de la LNH n’est pas tout à fait récente. Mais est-ce sérieux ? a demandé un confrère.

Dossier complexe

« J’ai parlé à Gary Bettman. Ça fait un certain nombre de mois. Il y a un aréna, un amphithéâtre qui a été construit à Québec. Qui est très beau », a répété François Legault.

Ce dernier a insisté sur l’importance de réunir les conditions gagnantes dans ce projet. La première pelletée de terre officielle du Centre Vidéotron a eu lieu il y a plus de 9 ans, en septembre 2012.

« Il y a une volonté d’avoir une équipe à Québec. Si on est capables, Eric Girard et moi, de mettre ensemble les différents blocs : l’amphithéâtre, les investisseurs. Évidemment, il y a le défi des deux réseaux de sports, que ce soit RDS Bell et TVA Sports Québecor. Ce n’est pas simple de mettre tout ça ensemble », a ajouté le premier ministre.

Les Nordiques ont quitté Québec pour le Colorado en mai 1995 et le Centre Vidéotron a été inauguré en 2015, après un investissement de 370 M$.

Depuis ce temps, Vegas et Seattle ont obtenu des franchises.

Le maire « facilitateur »

Pour sa part, le maire de Québec est bien d’accord pour agir comme facilitateur dans le dossier du retour des Nordiques, mais il n’a pas l’intention de dépenser des fonds publics dans l’entreprise. « Il y a un amphithéâtre qui est là et qui attend », dit-il. 

Bruno Marchand considère qu’il s’agit d’un dossier pour lequel le maire de Québec « a un rôle très limité ». Il n’hésitera pas à réunir des hommes d’affaires intéressés par le projet, mais il n’engagera pas de fonds de la Ville et il ne fera pas non plus de démarche de son propre chef. 

De son côté, le chef de l’opposition Claude Villeneuve s’est dit d’accord avec le rôle de facilitateur qui revient au maire. Il estime toutefois que le retour des Nordiques ne figure pas dans la liste de priorités des citoyens. 

« Moi, je sors de 50 jours de porte-à-porte et il n’y a pas une seule porte où on m’a parlé du retour des Nordiques. » 

TROIS VILLES QUI SE RESSEMBLENT   

QUÉBEC

Ville : 531 902 habitants

Agglo : 800 296 habitants

Revenu médian des ménages : 91 550 $

OTTAWA

Ville : 934 243 habitants

Agglo : 1 323 783 habitants

Revenu médian des ménages : 86 451 $

WINNIPEG

Ville : 727 500 habitants

Agglo : 804 200 habitants

Revenu médian des ménages au Manitoba : 68 147 $

Source : Statistique Canada (2016)

La première diffusion des résultats du Recensement de 2021 est prévue le 9 février 2022.

À VOIR AUSSI