/lifestyle/columnists
Navigation

Concernant le décrochage scolaire

Coup d'oeil sur cet article

Je suis en réaction aux dernières statistiques qui disent qu’il y a de plus en plus de décrochage scolaire au Québec. La pandémie semble avoir accentué le phénomène paraît-il ! Mais bordel ! Où sont donc les parents de ces jeunes qui décrochent ? Sont-ils à ce point inconscients et sans cœur pour se foutre complètement de l’avenir épouvantable qui attend leurs jeunes ?

J’ose leur dire à tous que si leurs parents ne les aiment pas, la société les aime et les respecte. D’autant plus qu’ils sont notre avenir. Je sais ce dont je parle car j’ai eu des parents indifférents à ma scolarité. Mais c’était à une autre époque. « Hey les jeunes, retrouvez la volonté et la combativité nécessaire pour raccrocher au plus vite. Faites comme moi et bonne chance ! »

Anonyme

Que les parents portent une part de responsabilité dans le décrochage de leurs enfants est possible. Mais contrairement à ce que vous semblez croire, un sondage Léger de 2018dévoile que « La majorité des élèves (69%) croit que la persévérance scolaire est une responsabilité partagée entre l’individu et la communauté, mais que la société n’en fait pas assez. »