/world/usa
Navigation

Parade de Noël funeste: le bilan passe à six morts après le décès d’un enfant

TOPSHOT-US-VEHICLE-CRASH-WISCONSIN-HOLIDAY
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un enfant blessé dimanche par un conducteur qui avait lancé sa voiture dans la foule d’une parade de Noël dans le Wisconsin est décédé, portant le bilan du drame à six morts et au moins 62 blessés, ont annoncé mardi les autorités lors de la comparution de l’accusé. 

• À lire aussi: Défilé de Noël funeste: libéré deux jours avant de commettre son carnage

• À lire aussi: États-Unis: le drame de la parade de Noël frappe le pays déjà à cran

• À lire aussi: 5 morts et 40 blessés dans une parade de Noël tragique, les autorités tentent d'éclaircir la tragédie

Darrell Brooks Jr., 39 ans, est poursuivi pour cinq homicides volontaires, et un sixième chef d’inculpation va être ajouté, a expliqué la procureure adjointe Susan Opper.

Il est accusé d’avoir lancé intentionnellement son véhicule VUS dans une foule qui participait ou assistait à la parade annuelle de Waukesha, une petite ville près de Milwaukee.

Il a comparu devant un juge du tribunal de la ville, qui a officiellement énoncé les cinq charges qui pèsent contre lui et qui sont chacune punies de la prison à vie.

«Je voudrais malheureusement signaler à la cour que nous avons appris le décès d’un autre enfant dans cette affaire», a dit Mme Opper, indiquant qu’une sixième charge serait annoncée rapidement. 

L’accusé a gardé la tête baissée pendant la majeure partie de l’audience, semblant sangloter par moments. 

«Il n’y a pas de mots pour décrire les risques que fait courir cet accusé sur la communauté, pas seulement le risque de fuite, mais la dangerosité que représente son passé de violence», a expliqué Mme Opper, demandant une caution de 5 millions de dollars.

Ses motivations sont inconnues, mais les autorités avaient écarté lundi un mobile terroriste.

Darrell Brooks Jr. a un lourd passé judiciaire. Il a été impliqué dans une dizaine d’affaires depuis 2000 dans trois États américains, selon l’accusation.

En 2020, il avait notamment été inculpé pour mise en danger d’autrui après avoir tiré sur son neveu lors d’une altercation. 

Quelques jours avant le drame, il avait été libéré sous caution après avoir été poursuivi pour violences familiales en payant 1000 dollars.

À VOIR AUSSI...