/news/currentevents
Navigation

Une fillette de 3 ans aurait été placée dans une sécheuse

Coup d'oeil sur cet article

Un Gatinois de 31 ans qui aurait enfermé une fillette de 3 ans dans une sécheuse avant de mettre l'appareil en marche est accusé de voies de fait graves, de séquestration et d’avoir abandonné une enfant de moins de 10 ans de manière à ce que sa vie soit en danger. 

Iannick Toussaint aurait commis ces gestes le 1er octobre dernier. Il aurait placé la fillette dans la sécheuse alors qu’il la gardait.

La fillette de 3 ans n’est pas celle de l’accusée, mais ferait partie de son entourage.

Chronique juridique avec Nada Boumeftah, avocate en droit criminel et protection de la jeunesse:

Selon des informations supplémentaires obtenues par Le Droit, la fillette aurait subi des brûlures au premier degré. Un examen de ses blessures concorderait avec la configuration de l’intérieur de la sécheuse.

Il se peut qu'elle ait également subi une commotion cérébrale.

Le père de l’enfant aurait remarqué des blessures sur son corps et aurait par la suite alerté les policiers.

Iannick Toussaint a comparu vendredi dernier pour finalement être libéré sous plusieurs conditions.

«J’en ai vu, dans ma carrière, beaucoup de choses épouvantables, mais celle-là est incompréhensible. L’enfant de 3 ans dans une sécheuse. Il va faire face à des accusations extrêmement sévères et, à moins d’avoir un problème psychiatrique, il va devoir faire de la prison longtemps», a commenté le criminaliste Jean-Pierre Rancourt en entrevue à TVA Nouvelles Gatineau. 

Le dossier de Iannick Toussaint devrait revenir devant le tribunal le 10 janvier 2022.