/sports/hockey
Navigation

Le voyage de la dernière chance pour les Canucks?

Le voyage de la dernière chance pour les Canucks?
AFP

Coup d'oeil sur cet article

S’ils veulent conserver des chances logiques de participer aux prochaines séries éliminatoires, les Canucks de Vancouver ont intérêt à obtenir de bons résultats durant leur voyage de cinq matchs qui doit d’ailleurs les faire passer par Montréal lundi. 

• À lire aussi: Le CH aura fort à faire face aux Capitals

• À lire aussi: Avec ou sans Brayden Point, le Lightning domine

La formation dirigée par l’entraîneur-chef Travis Green a rendez-vous avec les Penguins de Pittsburgh mercredi soir et peu importe l’identité de l’adversaire, il lui faudra de nombreux points au classement et une bonne dose de détermination pour remonter les échelons. Avant les duels du jour, elle occupait l’avant-dernier rang de la section Pacifique avec six gains en 19 parties. 

«J’ai apprécié notre jeu au cours de nos trois dernières rencontres à la maison, sauf que je n’ai pas aimé le fait qu’on n’ait pas suffisamment gagné. L’attention de chaque individu actuellement est de s’assurer que le club offre le meilleur de lui-même. Si chaque gars est à son mieux, collectivement, on sera nettement supérieur. Il faut trouver le moyen de remporter des matchs», a dit espérer Green selon des propos rapportés par le réseau Sportsnet, mardi.

À titre d’exemple, des éléments-clés doivent en donner davantage. Elias Pettersson a marqué trois buts jusqu’ici et aucun d’entre eux n’a été réussi à forces égales. Brock Boeser et Bo Horvat ont totalisé ensemble une petite mention d’aide dans les six derniers affrontements.

«Il faut être honnête avec le groupe et j’en reviens à cela souvent. Nous ne sommes pas ici pour embellir les choses. La confiance peut s’acquérir de différentes façons. Je pense que d’avoir le sens inné de croire en soi-même représente une grande partie de cela, tout comme l’enthousiasme d’affronter des défis difficiles aussi», a ajouté le pilote.

Travailler davantage

Plus tard dans son entretien avec les journalistes, Green a insisté sur l’importance de consacrer les efforts requis à la victoire. D’après lui, c’est un aspect qui semble plus ou moins présent dans les rangs du club.

«Quand vous êtes un bon hockeyeur dans cette ligue, c’est lorsque vous avez une bonne confiance en vous. Et si ça ne va pas bien, vous devez faire face à la musique, vous regarder dans le miroir et plancher davantage. Nous devons travailler. Si vous le faites, c’est facile d’avoir confiance. Si vous travaillez extrêmement fort, l’assurance viendra de tout cela. Et ce n’est pas nécessairement de marquer des buts spectaculaires. C’est seulement de bien faire et de jouer solidement, en aidant l’équipe à gagner. Il s’agit d’un bon début pour retrouver la confiance si vous ne l’avez pas.»

Après les Penguins, les Canucks visiteront les Blue Jackets de Columbus, vendredi, puis les Bruins de Boston, dimanche.

À voir aussi