/news/currentevents
Navigation

Un policier du SPVQ accusé d'avoir agressé sexuellement une collègue de travail

bloc spvq
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Un policier du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a été formellement accusé, mercredi, d’avoir commis une agression sexuelle à l’égard d’une collègue de travail dans le cadre d’une fête qui se serait déroulée, en août, à Boischatel.

Le policier Christian Lachance âgé de 50 ans était représenté par son avocat lorsque la poursuivante, Me Lili Ann Laforest, a déposé les accusations et remis la preuve à la défense. 

Selon la dénonciation, on reproche à Lachance d’avoir agressé l’une de ses collègues « le ou vers le 20 août 2021 », mais également d’avoir produit « subrepticement un enregistrement visuel » de cette dernière « qui se trouvait dans des circonstances pour lesquelles il existait une attente raisonnable de protection en matière de vie privée ».

Enquête de la SQ

Selon la Sûreté du Québec qui a procédé à l’enquête, les événements allégués se seraient produits dans le cadre d’une fête réunissant « une dizaine de policiers du SPVQ ».

Deux jours plus tard, les policiers de la SQ procédaient à l’arrestation de Lachance, qui se trouvait alors à son domicile. 

Questionné sur le statut de l’accusé, le SPVQ a fait savoir que le policier était suspendu avec solde depuis son arrestation.

Le dossier de Christian Lachance reviendra devant le tribunal à la fin du mois de janvier.  


Fait important : Au SPVQ, deux policiers portent ce même nom. Le policier visé par les présentes accusations ne travaille pas, présentement, à titre de lieutenant de patrouille par intérim et il n’a jamais été sergent-détective.

À voir aussi