/entertainment/comedy
Navigation

Intemporel

André-Philippe Gagnon est de retour au Québec

GEN - ANDRÉ-PHILIPPE GAGNON EN SPECTACLE
Photo Martin Alarie André-Philippe Gagnon sur les planches du Théâtre Saint-Denis à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Il a vendu plus d’un million de billets, a accumulé plus de 35 années de carrière et s’est donné en spectacle devant les plus grands. André-Philippe Gagnon confirme à nouveau qu’il connaît son métier comme le fond de sa poche.

Pour son grand retour sur les scènes du Québec, André-Philippe Gagnon promettait un spectacle plus intime que tous ceux livrés auparavant dans sa carrière. L’imitateur a tenu promesse jeudi soir au Théâtre Saint-Denis en présentant Monsieur tout le monde

Un spectacle tout en simplicité et en anecdotes tirées de sa vie personnelle et de ses expériences passées. Le tout avec un enthousiasme similaire à celui de ses débuts.  

« Ça fait du bien de remettre les pieds sur scène, vous n’avez pas idée à quel point vous m’avez manqué, a lancé l’imitateur dès son entrée en scène. Je suis vraiment content que vous soyez ici pour partager ce beau moment et je suis certain qu’on va mettre le party dans la place ! »​​​​​​

« L’homme aux 400 voix » a su bien s’entourer en regroupant Guy Lévesque à la mise en scène et André Leclair (ami fidèle de Jean-Pierre Ferland) à la direction musicale et l’humoriste Sylvain Larocque pour partager avec lui le travail aux textes. 

Des textes sympathiques qui ont fait sourire plus que rire aux éclats, mais qui ont su faire replonger les spectateurs dans leurs souvenirs et dans un passé musical d’ici et d’ailleurs. 

Parmi les quatre-vingts imitations promises pendant cette soirée de retrouvailles, notons celles fort réussies d’Elvis, Louis Armstrong, Michel Louvain, Elton John, Phil Collins, Julien Clerc, Jean-Pierre Ferland ou encore l’interprétation de la pièce Heroes de David Bowie, à la fois un joli clin d’œil au courage de notre personnel de la santé. 

Répertoire

Au large répertoire de l’humoriste de 58 ans se trouvent plusieurs imitations d’artistes québécois. Les plus efficaces ? Celles de Bleu Jeans Bleu, Hubert Lenoir, Plume Latraverse, Mario Pelchat, René Simard, Claude Dubois et Robert Charlevoix. 

Classique des classiques, son imitation de Barry White chantant Can’t Get Enough of Your Love Baby est venu nous reconfirmer – au cas où nous en avions encore besoin – l’étendu de son talent. 

Une mention spéciale aussi au court, mais efficace numéro dans lequel les sportifs Dave Morissette, Michel Bergeron et Jean Perron s’improvisent « coachs de vie » et à l’excellent medley de voix de chanteurs québécois abordant la pandémie sur l’air du Blues du businessman.  

« Merci de me donner ce nouveau moment marquant dans ma vie », a ajouté l’artiste qui s’est retrouvé visiblement ému d’être de retour au Québec. 


Le spectacle Monsieur tout le monde sera au Théâtre Saint-Denis les 26 et 27 novembre et au Capitole de Québec du 2 au 5 et du 8 au 11 décembre. Il poursuivra ensuite sa route à travers le Québec.