/news/society
Navigation

Le général Wayne Eyre confirmé chef d’état-major du Canada

Le général Wayne Eyre confirmé chef d’état-major du Canada
Photo d'archives Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le général Wayne Eyre devient le chef d’état-major des Forces armées canadiennes, poste qu’il occupait déjà par intérim depuis le retrait de l’amiral Art McDonald en février 2021 en raison d’allégations d’inconduite sexuelle.

• À lire aussi: Une autre allégation d’inconduite sexuelle contre un haut gradé

• À lire aussi: Pas de révision judiciaire pour le major général Dany Fortin

Le premier ministre Justin Trudeau a confirmé, jeudi, que le haut gradé demeurera pour de bon à la tête de l’armée canadienne.

«Au cours de la dernière année, grâce à son expérience vécue, il a su exercer un leadership solide et aider les Canadiens à travers le pays à relever des défis importants et de plus en plus difficiles», a fait valoir le premier ministre.

Cette nouvelle survient à peine quelques semaines après l’arrivée d’Anita Anand à la tête de la Défense nationale avec la promesse d’amener un changement de culture au sein des Forces canadiennes, plombées depuis des années par moult scandales d’agression sexuelle.

«Le général Eyre continuera de travailler sans relâche pour instaurer un changement culturel au sein des Forces armées canadiennes, superviser les efforts déployés à cet égard et gagner la confiance des survivants d'inconduite sexuelle», a d’ailleurs souligné M. Trudeau.

Le nouveau chef d’état-major est un vétéran qui a notamment été déployé en Afghanistan et dans les Balkans. Il a aussi une expérience des désastres naturels, lui qui était responsable de l’évacuation de Fort McMurray, en Alberta, lorsque la ville a été ravagée par un feu de forêt en 2016.