/sports/hockey/remparts
Navigation

Les Remparts se buttent à Thomas Couture

Le capitaine des Remparts, Théo Rochette
Photo Stevens LeBlanc Le capitaine des Remparts, Théo Rochette

Coup d'oeil sur cet article

Les Wildcats de Moncton ont défendu ferme leur territoire avec un Thomas Couture très en forme devant le filet, battant les Remparts de Québec 4 à 2, jeudi soir au Avenir Centre.

• À lire aussi: Patrick Roy au Canadien: «Ce sont des niaiseries», dit son agent

L’équipe du Nouveau-Brunswick allait avoir besoin d’une bonne performance de Couture pour espérer battre les Remparts et freiner sa série de défaites à trois. Le gardien originaire de la Vieille Capitale a pris son mandat au sérieux, bloquant 40 des 42 rondelles dirigées dans sa direction.

Moncton n’a jamais concédé l’avance dans cette rencontre, mais a vu Québec égaler la mise deux fois. Les Remparts n’ont toutefois pas été en mesure de répliquer au premier filet dans l’uniforme des Wildcats du défenseur Samuel Desgroseilliers, en milieu de troisième période.

C’est Miles Mueller qui a fait le gros du travail sur cette séquence. Le jeune ailier gauche s’est amené avec vitesse devant le portier William Rouleau, qui a effectué l’arrêt sur cette fougueuse charge. Desgroseilliers était toutefois bien placé pour accepter une remise de son coéquipier et inscrire le but vainqueur.

Vincent Labelle a touché la cible dans un sixième duel consécutif, ouvrant du même coup la marque en fin de premier tiers. Maxim Barbashev et Brooklyn Kalmikov, ce dernier dans un filet désert, ont été les autres buteurs des Wildcats.

Encore Gravel

Zachary Gravel est un joueur qui commence à se démarquer chez les Remparts. Utilisé en avantage numérique, le natif de Victoriaville a remercié son entraîneur Patrick Roy en enfilant l’aiguille d’un tir des ligues majeures, en fin de première période.

Couture n’y pouvait absolument rien et l’égalité avait été créée. Pour Gravel, qui a aussi amassé une mention d’aide sur un filet d’Édouard Cournoyer, il s’agit d’un cinquième point à ses deux derniers matchs.

William Rousseau n’a effectué que 19 parades, mais à sa défense, ses coéquipiers devant lui n’ont pas été assez efficaces pour couvrir les attaquants adverses. Sur les réussites de Desgroseilliers et de Barbashev, les deux tireurs se sont chaque fois retrouvés complètement seuls dans l’enclave.

En vertu de leur fiche de 13-8-0 bonne pour 26 points, les Remparts occupent encore le troisième rang de l’Association de l’Est de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Avec sa victoire, Moncton s’est approché à un seul point des «Diables rouges».

Un geste répréhensible

Dans un autre ordre d’idées, les Wildcats ont perdu les services de Nicolas Pavan en première période à cause d’une blessure. Les «Cats» ont même dû jouer une période complète avec seulement 10 attaquants, puisque Nicholas Blagden a été chassé du match.

L’incident s’est produit en fin de second engagement. Blagden s’est rué sur Édouard Cournoyer après que celui-ci eut servi un coup de bâton à un adversaire. L’attaquant des Wildcats a finalement écopé d’une pénalité mineure d’instigateur, d’une majeure pour une bataille et de deux inconduites de parties (instigateur et conduite antisportive).

Ailleurs dans la LHJMQ

Au TD Station, les Sea Dogs de Saint John ont offert une véritable leçon de hockey aux Huskies de Rouyn-Noranda en les humiliant 9 à 2.

Le pointage était de 2 à 1 en faveur de l’équipe locale quand cette dernière est passé à la deuxième vitesse, marquant trois fois sans réplique au deuxième vingt, avant d’ajouter quatre autres buts au dernier tiers.

Aucun des patineurs des Sea Dogs n’a fait scintiller la lumière rouge deux fois. L’attaquant Brady Burns a été le joueur le plus productif, lui qui a secoué les cordages une fois, en plus d’amasser trois mentions d’aide. Quatre autres joueurs, soit les attaquants Cam MacDonald, William Dufour et Josh Lawrence, ainsi que le défenseur William Villeneuve, ont chacun marqué un but en plus de se faire complice de deux filets.

Au Centre Gervais Auto, Charles Beaudoin a mis un terme au débat entre les Foreurs de Val-d’Or et les Cataractes de Shawinigan, procurant un gain de 5 à 4 en prolongation à ces derniers.

Beaudoin est aussi celui qui avait ouvert les hostilités, au début du second engagement. L’attaquant a finalement terminé son match avec trois points, lui qui a aussi amassé une mention d’aide.

Dans la défaite, Justin Robidas a lui aussi récolté trois points.