/sports/hockey
Navigation

L’Océanic prêt pour un programme double face aux Olympiques

L’Océanic de Rimouski entame un programme double vendredi soir au Colisée Financière Sun Life face à Gatineau

Le défenseur Gabriel Jackson # 72 affrontera son ancienne équipe.
Photo Alexandre D’Astous Le défenseur Gabriel Jackson # 72 affrontera son ancienne équipe.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Après avoir joué beaucoup de hockey dernièrement, l’Océanic a eu cinq jours pour se préparer à un programme double à domicile, vendredi et samedi, face aux coriaces Olympiques de Gatineau, une des meilleures formations du circuit Courteau depuis quelques semaines. 

« Après un lent départ, les Olympiques jouent du gros hockey. C’est un beau défi pour l’équipe. Je peux vous confirmer qu’une tempête de neige s’en vient. Les Olympiques alignent une pléiade de choix de première ronde, dont quatre de l’année passée », a indiqué l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil. 

Le pilote estime d’ailleurs que les jeunes joueurs de la troupe gatinoise, comme Zach Dean et Tristan Luneau, jouent un rôle crucial pour les Olympiques. 

« Zach Dean [un choix de première ronde des Golden Knights de Vegas] est l’un des meilleurs joueurs de son âge. Sans oublier Tristan Luneau qui relance très bien leur attaque », a souligné l’entraîneur de 54 ans.

Le défenseur de l’Océanic de Rimouski Gabriel Jackson affrontera son ancienne équipe, les Olympiques de Gatineau, vendredi soir.
Photo Alexandre D'Astous
Le défenseur de l’Océanic de Rimouski Gabriel Jackson affrontera son ancienne équipe, les Olympiques de Gatineau, vendredi soir.

Des joueurs en terrain connu

Les deux meilleurs marqueurs des Olympiques, Mathieu Bizier et Cole Cormier, sont d’anciens joueurs de l’Océanic, tout comme Belliveau et le joueur de 20 ans Mikaël Martel. 

Dans le camp de l’Océanic, le défenseur de 20 ans Gabriel Jackson a joué l’an dernier avec les Olympiques. 

« Ça va être spécial de jouer contre eux. Nous formions un beau groupe là-bas. J’étais déçu de quitter. Je m’attends à ce qu’ils misent sur la vitesse. C’est leur marque de commerce », a mentionné celui qui a muselé les meilleurs éléments des Sags, dimanche dernier, avec son partenaire Jérémie Biakabutuka. 

Serge Beausoleil a aussi eu de bons mots pour son attaquant Alex Drover qui obtient des points avec régularité, en plus d’avoir grandement amélioré son jeu défensif. 

« Il était réputé pour jouer seulement d’une façon, soit offensif. En ce moment, il avance, il est réceptif et incorpore de nouveaux aspects du jeu. Il fait des progrès fulgurants, les points s’accumulent et la confiance de l’entraîneur grandit envers lui », a-t-il commenté. 

C’est Patrik Hamrla qui sera devant le filet ce soir pour l’Océanic.