/sports/hockey
Navigation

Même Adam Brooks produit loin de Montréal

Même Adam Brooks produit loin de Montréal
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que le Canadien de Montréal trébuchait une fois de plus à Washington, mercredi soir, l’un de ses anciens joueurs de soutien a trouvé le moyen de faire parler de lui. 

• À lire aussi: Alex Ovechkin, un modèle pour les jeunes

• À lire aussi: Une autre dégelée pour le CH

Dans le gain de 5 à 2 des Golden Knights de Vegas aux dépens des Predators de Nashville, l’attaquant Adam Brooks a tourné le fer dans la plaie de certains partisans du Tricolore en inscrivant le but décisif. En deuxième période, il a poussé une rondelle libre derrière le gardien Juuse Saros pour marquer une première fois dans la Ligue nationale cette saison; ce filet a également été celui de la victoire. 

Brooks a donc mis seulement deux rencontres pour obtenir un but avec l’organisation l’ayant réclamé au ballottage le 17 novembre. Pourtant, il n’avait guère impressionné au cours de son bref séjour dans la métropole québécoise s’étant conclu par une mention d’aide en quatre sorties.

Or, au Nevada, le patineur de 25 ans pourrait être mieux entouré qu’à Montréal. La preuve, c’est qu’en dépit des blessures touchant des éléments-clés, les Knights se sont maintenus dans la course aux séries grâce à leurs employés de soutien, entre autres Nicolas Roy et William Carrier (de retour mercredi après une absence reliée à la COVID-19), qui affichent respectivement des différentiels de +5 et de +3.

«Côté profondeur, ce fut très bien de compter sur quelques vétérans de la Ligue nationale répartis dans notre formation et non pas de juste miser sur des jeunes et des gars sans expérience», a affirmé l’entraîneur-chef Peter DeBoer, selon le quotidien «Las Vegas Review-Journal».

Retour réussi

Parlant de joueurs qui ont manqué des matchs, Max Pacioretty a fait sentir sa présence à son retour au jeu avec une mention d’aide. À son premier duel depuis le 14 octobre, il a passé plus de 17 minutes sur la glace et sa participation aux prochains rendez-vous des Knights est la bienvenue.

«Comme joueur, c’est un pur-sang, a décrit DeBoer au site NHL.com. Il a été aux prises avec une blessure l’ayant tenu inactif pendant cinq semaines et il n’était pas autorisé à faire quoi que ce soit. Il a eu une semaine pour patiner et il a sauté sur la glace. Dans ces 17 minutes, il a très bien paru. Peu de gars peuvent réussir cela.»

Au nombre des joueurs heureux de revoir l’ancien capitaine du Tricolore, il y a bien entendu Mark Stone, son partenaire de trio.

«Depuis l’échange m’ayant envoyé ici, j’ai été pratiquement attaché à lui et ce n’est pas un secret pour personne. C’est donc très bien de le revoir. Lui et Will [William Karlsson, actuellement blessé au bas du corps] ajouteront beaucoup de profondeur à notre formation», a-t-il dit.

À voir aussi