/news/education
Navigation

Nombreux manquements: le proprio d'une garderie dans Lebourgneuf pourrait perdre son permis

Coup d'oeil sur cet article

Le propriétaire de la garderie subventionnée Le Jardin Enchanté de Lebourgneuf, à Québec, pourrait se faire enlever son permis en raison des nombreux manquements survenus de manière répétitive.

• À lire aussi: Menace de grève dans les CPE: Québec n’écarte pas la loi spéciale

• À lire aussi: Vers une grève illimitée dans les CPE au grand dam des parents

Un avis préalable de révocation de permis lui a été envoyé mercredi. Il dispose désormais d’un délai de dix jours pour se conformer aux exigences du gouvernement.

En octobre dernier, trois bambins se sont «enfuis» de l’établissement. Ils ont finalement été retrouvés à quelques centaines de mètres plus loin, de l’autre côté du boulevard Robert-Bourassa, qu’ils ont traversé sans surveillance.

Un père de famille a raconté, le 29 octobre dernier, à TVA Nouvelles, qu’il ne s’agissait pas du premier événement déplorable à survenir à cet endroit-là. «La DPJ et le ministère de la Famille s’y sont rendus à plusieurs reprises dans la dernière année», a-t-il indiqué.

Le ministère de la Famille a expliqué, dans un courriel adressé à TVA Nouvelles, qu’«il agit dans le seul et unique intérêt des enfants, de façon à assurer leur sécurité, leur bien-être et leur plein développement dans un milieu sain et sécuritaire. 

«Le maintien des services de garde pour les parents est une priorité pour le ministère; il fait tout en son pouvoir pour maintenir la continuité des services de garde aux parents, tout en assurant la santé et la sécurité des enfants.»

Selon les informations partagées par le ministère de la Famille, le titulaire du permis dispose de dix jours pour lui transmettre ses observations. Dès réception, le ministère analysera, dans les plus brefs délais, les informations transmises. 

Si le ministère juge que ces dernières sont insuffisantes ou insatisfaisantes, un avis de révocation de permis sera acheminé au titulaire du permis.

Le propriétaire de la garderie n’a pas répondu aux appels de TVA Nouvelles.