/news/currentevents
Navigation

Abitibi-Témiscamingue: Émilise Lessard-Therrien dénonce un manque de services dans sa région

La députée solidaire a été victime d’un accident de la route qui lui a fait réaliser l’ampleur de «la crise»

Émilise Lessard-Therrien, députée solidaire de Rouyn-Norand--Témiscamingue, a été victime d'un accident de la route jeudi. Il lui a été difficile de contacter une dépanneuse et son conjoint en raison de problème de réseau cellulaire.
tirée de facebook Émilise Lessard-Therrien, députée solidaire de Rouyn-Norand--Témiscamingue, a été victime d'un accident de la route jeudi. Il lui a été difficile de contacter une dépanneuse et son conjoint en raison de problème de réseau cellulaire.

Coup d'oeil sur cet article

La députée solidaire dénonce un manque de considération pour les réalités de l’Abitibi-Témiscamingue.

Victime d’un accident de la route jeudi soir, la députée solidaire de Rouyn-Noranda–Témiscamingue Émilise Lessard-Therrien a fait état d’une «crise» dans les services de santé et de télécommunication de la région. 

Mme Lessard-Therrien est arrivée à l’aéroport de Rouyn-Noranda après être partie de Québec, vers 22 h, jeudi soir. Mais malgré une conduite prudente, le dépassement d’un poids lourd lui a envoyé de la neige, lui retirant tous ses repères, et cela a poussé la députée à se retrouver dans un ravin sous la route. 

Heureusement, elle n'a pas été blessée sérieusement.

«J’ai été très chanceuse. Cent mètres plus loin, la route passait entre deux caps de roches. Disons que l’accueil aurait été beaucoup plus hostile que le foin et la glaise qui a freiné mon élan», raconte-t-elle sur les réseaux sociaux. 

Émilise Lessard-Therrien, députée solidaire de Rouyn-Norand--Témiscamingue, a été victime d'un accident de la route jeudi. Il lui a été difficile de contacter une dépanneuse et son conjoint en raison de problème de réseau cellulaire.
capture d'écran facebook

Des services défaillants

Mais cet accident lui a rappelé l’ampleur des problématiques qui touchent la région en matière de santé et de télécommunication. Selon elle, il y a un manque de considération pour les «réalités géographiques, météorologiques et saisonnières» de l’Abitibi-Témiscamingue.

«J’ai pensé à Senneterre, où l’urgence est toujours fermée de 16 h à 8 h le matin et où les services les plus proches sont à 70 km [à Val-d’Or]. Sur une route [...] isolée en plein territoire forestier», lance Mme Lessard-Therrien. 

Émilise Lessard-Therrien, députée solidaire de Rouyn-Norand--Témiscamingue, a été victime d'un accident de la route jeudi. Il lui a été difficile de contacter une dépanneuse et son conjoint en raison de problème de réseau cellulaire.
capture d'écran facebook

Les femmes de l'Abitibi-Témiscamingue auraient aussi pu se retrouver dans la même situation qu’elle en se dirigeant vers Rouyn-Noranda pour donner naissance, si l’obstétrique de Ville-Marie n’avait pas rouvert ses portes cette semaine.

«Une maudite chance qu’on ne met plus à risque les femmes en travail», ajoute-t-elle, soulignant au passage la difficulté qu’elle a eue à joindre son conjoint et une dépanneuse en raison d’une couverture cellulaire défaillante. 

«Beau pick-up»

Mais ce n'est pas son témoignage — lequel se voulait un appel au changement pour régler des problèmes récurrents en région — qui a suscité la plupart des réactions sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas non plus son état de santé après l'accident.

C'est plutôt le fait qu'elle conduisait un «beau pick-up à essence» qui a fait réagir de nombreux internautes. 

Rappelons que la députée de Québec solidaire, qui s’est notamment rendue à la COP26 dans les dernières semaines, est porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques.

Émilise Lessard-Therrien, députée solidaire de Rouyn-Norand--Témiscamingue, a été victime d'un accident de la route jeudi. Il lui a été difficile de contacter une dépanneuse et son conjoint en raison de problème de réseau cellulaire.
capture d'écran facebook

«Heureusement que vous possédez un F-150, Émilise [...]», a écrit le Parti conservateur d’Éric Duhaime dans un commentaire empreint d’ironie auquel des émojis de planète et de borne à essence ont été ajoutés. Le commentaire a toutefois été effacé depuis.