/misc
Navigation

Enlevons nos lunettes roses quand on regarde les CHSLD

health-virus-GERMANY-HEALTH-VIRUS-PANDEMIC
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

On se doutait que la situation n’était pas rose dans les CHSLD lors de la première vague de la COVID-19.

Depuis la publication du rapport de la protectrice du citoyen, Marie Rinfret, mardi, il n’y a plus de doute.

Chaque ligne des 71 pages du rapport est difficile à lire. On peut comprendre que la pandémie était une situation exceptionnelle, mais ça ne peut pas tout expliquer.

Les gestionnaires de la santé et nos politiciens ont complètement oublié nos CHSLD. Une situation qui est inexplicable.

L’Italie

Selon le rapport de Mme Rinfret, ce sont les images des hôpitaux en Italie qui ont fait en sorte que les dirigeants du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ont pensé que «les hôpitaux allaient être l’épicentre de la crise de la COVID-19».

De son côté, François Legault a mentionné, mardi, qu’il n’avait pas entendu parler des problèmes dans les CHSLD avant le mois de mars. Il a même dit qu’il écoutait CNN, tard le soir, pour voir ce qui se passait avec la pandémie et qu’il n’avait rien vu sur les résidences pour personnes âgées.

Pourtant, Mme Rinfret cite l’État de Washington et la Colombie-Britannique comme des endroits où l’on voyait «des éclosions survenir dans les milieux d’hébergement pour aînés, et ce, avant que le Québec soit touché».

La réalité

Au Québec, depuis trop longtemps, on tente de se convaincre que les CHSLD sont uniquement des milieux de vie.

Mais comme le mentionne Mme Rinfret, «les CHSLD sont à la fois des milieux de vie et de soins complexes. Cette double vocation n’était pas bien comprise par les autorités du MSSS, qui ont maintenu les CHSLD dans l’angle mort des priorités de planification».

Si les décideurs et les gestionnaires de la santé peuvent au moins comprendre cette réalité, ce sera au moins ça de gagné.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.