/lifestyle/psycho
Navigation

Zoom sur la santé sexuelle masculine (la suite)

Unhappy young man holding his chin
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Cette semaine, je vous propose le troisième et dernier volet sur la santé sexuelle masculine. Impossible donc de passer sous silence la portion santé mentale et maladie mentale. Puisque de nombreux préjugés persistent à ce jour sur la maladie mentale, il est essentiel d’en parler de manière juste afin de dissoudre complètement ces idées reçues qui affectent le quotidien et le vécu de plusieurs personnes. Les demandes d’aide et l’aplanissement de la courbe du silence pourront alors commencer et ces personnes et leur entourage auront des voies pour comprendre la situation et obtenir du soutien.

• À lire aussi: Zoom sur la santé sexuelle masculine

• À lire aussi: Zoom sur la santé sexuelle masculine

Un des grands défis à relever en matière d’aide pour aborder les problématiques de santé mentale masculine demeure cette difficulté à briser les barrières du silence, que ce soit de la part de la personne qui en souffre ou de son entourage. La stigmatisation enferme et court-circuite bien des possibilités de bien-être. Avant de plonger plus en détail, voici quelques nuances importantes. Selon l’Association canadienne pour la santé mentale, tout le monde devra affronter un jour ou l’autre des épreuves qui affecteront son bien-être mental, sans qu’il en découle automatiquement un trouble ou une maladie mentale. 

« La santé mentale et la maladie mentale sont souvent utilisées de façon interchangeable, mais ce n’est pas la même chose. La santé mentale est un concept similaire à la santé physique : c’est un état de bien-être. La santé mentale se réfère aux émotions, aux pensées, aux sentiments et aux relations avec les autres. C’est être en mesure de faire face aux situations normales de la vie et au stress qu’elles génèrent. La présence ou l’absence de maladie mentale n’indique en rien l’état de santé mentale : une personne sans maladie mentale pourrait avoir une mauvaise santé mentale, tout comme une personne ayant une maladie mentale pourrait avoir une excellente santé mentale. »

Lutter contre les stéréotypes et les mythes

Le travail dans la lutte aux préjugés est colossal ! Ceux-ci contribuant à alimenter les mythes, il n’est souvent pas facile de les briser. Les sujets entourant la santé mentale et la maladie mentale peuvent alors entrer au temple du tabou et s’y enfermer à double tour. La stigmatisation peut alors poursuivre ses effets... il faut donc faire éclater ce cercle vicieux. Terminé le règne où les personnes masculines qui demandent de l’aide sont jugées ou humiliées. Car sans soutien et empathie, ces personnes continueront de souffrir en silence et cette peur trouvera un terreau fertile pour la progression des troubles mentaux. 

Signaux d’alerte et outils

L’AQPAMM a répertorié les principaux signes d’un trouble de santé mentale :

  • Manger ou dormir trop ou très peu ;
  • S’éloigner et s’isoler des autres ou de ses activités habituelles ;
  • Avoir peu ou pas d’énergie ;
  • Se sentir vide, à plat ou ne rien aimer ;
  • Avoir des douleurs inexpliquées ;
  • Se sentir impuissant.e ou désespéré.e ;
  • Fumer, boire ou consommer des drogues plus que d’habitude ;
  • Se sentir plus confus.e, distrait.e, irritable, en colère, inquiet.e ou craintif.ve que d’habitude ;
  • Crier ou se disputer avec sa famille ;
  • Avoir des sautes d’humeur intenses qui causent des conflits dans les relations ;
  • Avoir des pensées envahissantes ou des souvenirs que l’on ne peut se sortir de la tête ;
  • Entendre des voix ou croire des choses qui ne sont pas vraies ;
  • Penser à se faire mal ou à faire du mal aux autres ;
  • Être incapable d’effectuer des tâches quotidiennes comme prendre soin des enfants ou aller au travail ou à l’école.

Puisque certaines de ces difficultés permettent tout de même de bien fonctionner, il arrive que les troubles de santé mentale passent sous le radar et ne soient pas abordés adéquatement. Prenons soin de notre santé mentale et de celle de nos proches ! 

Voici des outils :

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.