/news/society
Navigation

Petite-Rivière-Saint-François: une deuxième vie grâce au Club Med

Coup d'oeil sur cet article

L'annonce de l'inauguration du Club Med a changé la donne à Petite-Rivière-Saint-François. Le complexe hôtelier de 120 millions de dollars ouvrira ses portes le 3 décembre prochain.

Il y a quelques années à peine, plusieurs familles quittaient ce village de la région de Charlevoix; le dépanneur de la municipalité a même dû fermer ses portes.

Et l’arrivée du Club Med vient de donner un second souffle au village, où l'achalandage est déjà en hausse.

«Ça va redonner et redynamiser notre village. Et on travaille là-dessus beaucoup pour qu'un moment donné, que notre école soit maintenue», a expliqué à TVA Nouvelles le maire de Petite-Rivière-Saint-François, Jean-Guy Bouchard.

Lors de son passage dans la municipalité, notre journaliste a rencontré une conseillère en voyages qui allait justement visiter le Club Med. Elle venait en apprendre davantage sur la région de Charlevoix, pour pouvoir la conseiller à ses clients. 

«De belles galeries d'art, il y a le casino qui n'est pas loin. Donc, il y a vraiment beaucoup d'activités à faire pour tout le monde, ne serait-ce que le ski aussi», a affirmé l’agente de voyages Mylène Tétreault.

Cet intérêt touche aussi, bien sûr, au secteur immobilier. Le nombre de permis de construction délivrés par la Ville est en forte hausse. 

«C'est du jamais-vu, là. De gros terrains avec des vues, il y en a beaucoup, beaucoup moins», indique l’agente immobilière Louise Bédard.

Selon une étude de Royal LePage, le prix médian des propriétés unifamiliales dans cette région devrait augmenter de 4% en 2022.

  • Écoutez La Rencontre Daoust-Martineau avec Yves Daoust, directeur de la section Argent du journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio :