/world/america
Navigation

La Barbade devient une république, marquant la fin de sa sujétion à la couronne britannique

La Barbade devient une république, marquant la fin de sa sujétion à la couronne britannique
AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Barbade s'est officiellement proclamée république, démettant la reine Elizabeth II de son titre de chef de l'État, lors d'une cérémonie mardi à laquelle a assisté son fils le prince Charles. 

• À lire aussi: Après la Barbade, la crainte d’un effet domino pour la monarchie britannique

• À lire aussi: Bye bye Queen Elizabeth: la Barbade prête à devenir une république

Comme un symbole du changement de régime, l'Etendard royal du Royaume-Uni a été retiré et la gouverneure générale, Dame Sandra Mason, a prêté serment en tant que première présidente du pays insulaire des Caraïbes.

«Moi, Sandra Prunella Mason, jure d'être fidèle et de porter une véritable allégeance à la Barbade conformément à la loi, avec l'aide de Dieu», a déclaré la nouvelle présidente en prêtant serment.

L'île aux 287 000 habitants connue pour ses plages paradisiaques, son rhum et pour être le lieu de naissance de la vedette mondiale Rihanna met ainsi fin à des siècles de sujétion à la couronne britannique.

La nouvelle présidente avait été élue en octobre au suffrage universel direct.