/sports/opinion/columnists
Navigation

L’heure des décisions

Olivier Renard
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin Olivier Renard

Coup d'oeil sur cet article

Ce n’est pas parce que le CF Montréal est en vacances sur le terrain que le personnel technique est au chômage pendant quelques mois. Au contraire, la saison morte devra en être une très occupée pour Olivier Renard et le personnel technique de l’équipe, qui devront prendre des décisions et ainsi préparer l’équipe pour la prochaine campagne.

Chez les joueurs, j’imagine que Bjorn Johnsen et Kiki Struna ne seront pas de retour avec l’équipe. 

De son côté, le défenseur de l’année à Montréal, Rudy Camacho, a officialisé qu’il ne foulera pas le terrain à nouveau avec le onze montréalais. Ainsi, c’est déjà trois joueurs qui seront à remplacer, dont deux qui font partie d’une défensive qui sera à revamper complètement. 

Puis, il faudra trouver un autre joueur qui sera en mesure d’aider offensivement aux côtés de Romell Quioto et Mason Toye.

Chez les gardiens, James Pantemis était le numéro 1 incontesté en début de saison. Mais vers la fin, c’était beaucoup moins clair avec l’émergence de Sebastian Breza.

Le CF Montréal devra ainsi se tourner vers des joueurs comme Lassi Lappalainen, Ballou Tabla et compagnie, en plus des joueurs de l’Académie qui faisaient partie de la première équipe et ceux qui sont prêts pour passer à la prochaine étape de leur carrière.

Bilan

Wilfried Nancy et son équipe devront donc faire un bilan à savoir comment leur philosophie de jeu pourra être implantée encore plus. Ils ont besoin de savoir les choses à changer, car une philosophie de jeu peut dicter les joueurs dans l’effectif. Mais ça peut aussi être l’inverse.

Est-ce que Nancy et ses acolytes garderont la même tangente ? Est-ce que l’équipe restera une équipe qui bataillera pour une place en éliminatoires ? Quelle sera la décision quant aux deux compétitions, celles de la MLS et celle dans la Ligue des champions de la CONCACAF ?

Il faut avoir un plan initial avec des priorités et des objectifs. Est-ce que la MLS sera la priorité ? À eux de déterminer !

Progression

Je suis sûr que tout le monde à l’intérieur de l’organisation désire observer une nette progression du club. Cette saison, cette progression s’est faite en montagnes russes plutôt que d’une manière rectiligne.

Dans la première moitié de la campagne, le CFM a assez bien performé avec un jeu défensif solide, beaucoup de pressing et plusieurs solutions offensives. Mais c’est au retour de la première pause internationale que les choses se sont gâtées alors que cette exécution et cette performance n’étaient plus vraiment au rendez-vous alors que seul Quioto était une menace offensive.

Le personnel technique a beaucoup de matière à réflexion. Personnellement, j’aimerais plus de flexibilité dans le système de jeu. Pour avoir de meilleurs résultats, je crois qu’un système rigide peut bénéficier de petits ajustements ici et là.

C’est important d’avoir une philosophie qui est claire, mais en même temps, qui est flexible. Évidemment, cela dépendra des joueurs que Nancy aura sous la main en 2022.

D’ailleurs, l’entraîneur-chef a eu une année pour mettre son empreinte sur l’équipe et imposer son plan de match. Mais la deuxième année, il faudra que les choses progressent vraiment pour avoir de meilleurs résultats.

On souhaite tous de sortir un peu de la médiocrité pour pouvoir offrir quelque chose de meilleur, de se rapprocher de l’excellence.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.