/entertainment/comedy
Navigation

Une autre belle folie de Mathieu Dufour

Mathieu Dufour
Photo courtoisie, Andréanne Gauthier Mathieu Dufour

Coup d'oeil sur cet article

« Le Centre Bell, c’était la suite logique de toutes les folies que j’ai faites et que je voulais faire », lance Mathieu Dufour. Et le public est au rendez-vous : 6000 billets ayant été vendus en 24 heures, le Centre Bell a dû modifier son aménagement afin de pouvoir accueillir deux fois plus de spectateurs.

« Je suis vraiment content que les gens embarquent, explique Mathieu Dufour. C’est un soulagement de savoir que les billets se vendent bien, alors je ne regarde plus les chiffres. »

L’humoriste originaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean parlait de se produire au Centre Bell depuis deux ans. Il voit ce grand spectacle comme sa prochaine folie, dans la même veine que celles qui l’ont rendu populaire, « mais avec plus de monde ». Car l’artiste refusant de se dénaturer, son Centre Bell sera donc à son image : comique et à la bonne franquette. 

Confiant  

« Je pourrais parler pendant trois heures sans arrêt, alors faire le Centre Bell ne me fait pas peur, affirme celui qui a été révélé pendant la pandémie avec son SHOW-rona Virus. Je vais garder ma recette : y aller au feeling et choisir le jour même ce dont j’ai envie de parler. C’est un gros sentiment de fierté. » 

Sans avoir d’idée précise en tête pour l’instant, l’humoriste imagine une mise en scène plus grandiose. 

Il n’est pas non plus impossible que des invités--surprises viennent le rejoindre sur scène. 

En attendant, « Math Duff » poursuit le travail sur son spectacle, qui sera présenté à la Salle Wilfrid-Pelletier le 11 février.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.