/news/society
Navigation

La guignolée des médias de retour à Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

La guignolée des médias était de retour jeudi dans les rues de Trois-Rivières, après un arrêt forcé d’un an.

Les pompiers de la Caserne 2 à Trois-Rivières ont récolté 23 450$ qu’ils ont convertis en denrées non périssables pour les Artisans de la paix.

«Ça vient vraiment donner un gros coup de pouce à nos paniers de Noël. On va pouvoir avoir des paniers plus remplis», s’est ravi le directeur général des Artisans de la paix, Robert Tardif.

L’objectif de la guignolée, cette année, est d’amasser le plus de denrées et d’argent possible vu les demandes d’aide alimentaire en croissance depuis le début de la pandémie.

Jocelyn Diamond, un partisan du Canadien de Montréal a décidé de dépenser le montant prévu pour un billet au Centre Bell en épicerie pour la cause.

«J’ai acheté de la soupe, des pâtes, de la sauce à spaghetti, plein de choses», a indiqué le résident de Saint-Alexis-des-Monts, en Mauricie.

Selon lui, avoir les moyens d’acheter un billet veut aussi dire être en mesure de donner aux plus démunis.

Malgré la pluie, les bénévoles ont conservé leur sourire toute la journée. Eux aussi étaient ravis de pouvoir rencontrer de nouveau les citoyens.

«Ça fait vraiment du bien d’être dehors, surtout que les gens s’impliquent. Ils n’ont pas peur de donner aux autres», s’est réjoui l’un d’eux.

Même si la journée de collecte a pris fin jeudi, il est possible de faire un don jusqu’au 31 décembre dans les points de collecte, sur le site web et par texto.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.