/sports/hockey/remparts
Navigation

«On a été vraiment mauvais»

Les Remparts s’inclinent 3 à 1 face aux Phœnix de Sherbrooke

Bolduc Remparts
Photo courtoisie, Jonathan Roy / LHJMQ Après deux bons matchs à Charlottetown et Bathurst la semaine dernière, Zachary Bolduc et les Remparts de Québec ont connu une soirée difficile, jeudi.

Coup d'oeil sur cet article

Les Remparts de Québec espéraient que les deux dernières victoires dans les Maritimes les aideraient à retrouver leur aplomb à la maison, où ils ne jouaient que pour un peu plus de 0,500. Ça n’a pas été le cas jeudi. Loin de là.

Bien que le pointage de 3-1 en faveur du Phœnix de Sherbrooke puisse paraître serré, les Diables rouges ont été dominés devant leurs partisans. Le Phœnix s’est pointé sur la patinoire le couteau entre les dents et a dominé le premier engagement du début à la fin, terminant la période avec 19 tirs au filet contre huit pour Québec. 

Les hommes de Stéphane Julien en ont profité pour marquer deux fois, chaque fois par le capitaine Xavier Parent, et ils n’ont jamais regardé derrière par la suite.

« C’est décevant, a admis Patrick Roy. On pensait qu’on avait bâti quelque chose d’intéressant. On avait joué des bons matchs dans les Maritimes, mais aujourd’hui, on a été décevant. Peut-être qu’on tombe vite dans une zone de confort. Lors des deux derniers matchs, on savait que si on voulait gagner, il fallait jouer du hockey inspiré. Aujourd’hui, on n’a pas compétitionné. On a été vraiment mauvais. »

Seul buteur des Remparts, Nathan Gaucher ne retirait pas non plus beaucoup de positif du match.

« C’était tranquille. On est sorti à plat. C’est un de nos pires départs cette année, et ça nous a fait mal. »

Avec cette défaite, les Diables rouges présentent maintenant un dossier de six victoires et six revers à domicile cette saison, contre 9-3 sur les patinoires adverses.

« Ce qui me fait le plus de peine, c’est de jouer de même devant nos partisans, a ajouté Roy. C’est inacceptable. On veut donner goût aux gens de venir nous voir et on offre des performances aussi mauvaises que ça... ça me fait de quoi. Je trouve ça dommage pour les gens qui se déplacent et paient des billets pour nous encourager. On n’a pas le droit d’être comme ça. »

PARENT ET ROY PRODUISENT

En plus des deux buts de Parent, Joshua Roy a lui aussi connu un fort match. En plus de se faire complice des deux premiers filets, il a complété la marque dans un but désert. L’espoir du Canadien a terminé la rencontre avec un but et deux passes.

« C’est à l’image de notre saison. J’ai senti la volonté de tous nos joueurs aujourd’hui. On avait eu une bonne semaine de pratique. Les gars étaient prêts à récupérer la mauvaise performance qu’on avait eue contre Val-d’Or », a mentionné l’entraîneur-chef du Phœnix, Stéphane Julien, ajoutant qu’il s’agissait de l’un des cinq meilleurs matchs de son équipe cette saison.

EN BREF

Les Remparts étaient privés de plusieurs éléments jeudi. En plus de Nicolas Savoie (épaule) et Mikaël Huchette (poignet) déjà blessés, Édouard Cournoyer n’a pas pris part à la rencontre après avoir été suspendu pour une rencontre en raison d’événements survenus à Bathurst samedi dernier. Le défenseur avait écopé d’une pénalité majeure et d’une extrême inconduite pour avoir fait basculer un adversaire, entraînant une suspension automatique d’une partie.

D’ailleurs, c’est William Rousseau qui devait être devant la cage des Diables rouges jeudi, mais il a dû déclarer forfait en raison d’une blessure au dos. Il était tout de même en uniforme et sur le banc du gardien réserviste et il devrait être d’office samedi face aux Voltigeurs de Drummondville. C’est Fabio Iacobo qui a pris part au match et il a bien fait, réalisant 26 arrêts.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.