/news/currentevents
Navigation

Possibles coups de feu à l’UQAC: les étudiants sont confinés dans leur classe

Coup d'oeil sur cet article

Une opération policière d’envergure a été nécessaire à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), à Saguenay, jeudi, puisque des bruits s’apparentant à des coups de feu auraient été entendus. 

Quelques heures après le début de l’intervention, on croit finalement que le bruit aurait été produit par la chute d’une échelle. Les cours reprendront vendredi matin. La séquence des événements sera analysée attentivement et des confirmations sont attendues sous peu. 

De nombreux policiers se sont d’abord rendus sur les lieux pour faire la lumière sur les événements. D’après le Service de police de Saguenay (SPS), l’intervention a eu lieu du côté du pavillon des arts.  

«On a un appel qui est rentré pour une possibilité de coups de feu à l’intérieur de l’université vers 13h30», explique Luc Tardif, porte-parole du SPS. 

Ce dernier précisait toutefois qu’aucune personne menaçante n’avait été vue sur le terrain de l'établissement et qu’aucun indice donnant à penser qu'un tel individu s'y soit trouvé n'avait été découvert pour le moment. 

On a tout de même demandé aux étudiants présents de demeurer dans leur local en attendant la fin de l’intervention.  

Un communiqué de l’UQAC a d’ailleurs été envoyé aux étudiants et au personnel de l’établissement à ce sujet.