/news/health
Navigation

Chaudière-Appalaches: les ambulanciers en renfort à l’urgence

Coup d'oeil sur cet article

Depuis quelques jours, des techniciens ambulanciers sont déployés dans les urgences des quatre hôpitaux de Chaudière-Appalaches afin de soutenir le personnel soignant.

Depuis le début décembre, un arrêté ministériel autorise la présence des paramédics dans les urgences des hôpitaux afin d’optimiser la prise en charge des patients.  

«Cette autorisation est octroyée en raison de situations critiques vécue dans les urgences du Québec tant pour les patients que pour les employés du réseau de la santé et des services sociaux», précise le communiqué du CISSS de Chaudière-Appalaches. 

Les ambulanciers agiront en soutien aux infirmières et suivront un guide de tâches qui permettra d’utiliser leur plein potentiel.  

«Nous accueillons avec enthousiasme la présence des techniciens ambulanciers paramédics dans nos différentes urgences» a indiqué Liliane Bernier, directrice des soins infirmiers.  

Considérant leur expertise, on croit que les techniciens ambulanciers pourront apporter une contribution significative et sécuritaire aux équipes de soins. La formation et le jumelage des paramédics est déjà débutée. Par la suite, ils seront présents dans les différentes aires de civières des urgences en question. 

La COVID-19 gagne de nouveau du terrain en Chaudière-Appalaches où on a recensé plus de 100 nouvelles infections pour une deuxième journée consécutive, vendredi, une première depuis sept mois. Le nombre hospitalisations demeure faible avec cinq. Sur 701 cas actifs, plus de 40 % se retrouvent dans les trois MRC de la Beauce. 

Le CISSS de Chaudière-Appalaches souligne que près de 40 % des 5 à 11 ans ont reçu une première dose de vaccin ou ont pris rendez-vous pour l’obtenir.